Précédent
collectif d'auteurs
Egis
Published on 25 septembre 2020

Temps de lecture : 2 min

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Green Riyadh : un horizon vert pour 2030

Plus de 7 millions d’arbres plantés d’ici à 2030… le projet de verdissement de la capitale saoudienne, appelé Green Riyadh est une première de par son ampleur. A moindre échelle, l’Australie a déjà entrepris des projets similaires pour Sydney, de même que le Canada pour Montréal. Très certainement le début de la multiplication de ce type d’opérations qui deviendront vitales à l’heure où l’enjeu écologique est une priorité.

Green Riyadh

- Crédits : 2019 Riyadh Green

Depuis 2019, c’est en tant que maître d’ouvrage qu’Egis prend part à cette grande aventure initiée par la Royal Commission for Riyadh. Les autorités saoudiennes nous ont fait confiance pour piloter un programme à très grande échelle qui consiste à faire naître une nouvelle ville, plus verte, plus écologique, avec une meilleure qualité de vie pour ses habitants.

Le programme alliant le smart et la durabilité prévoit la plantation de 10 millions d’arbres d’ici à 2030. A terme, il y aura autant d’arbres plantés sur la seule métropole de Riyadh que dans toute l’Europe sur cette même période. 210 arrondissements et 3000 parcs urbains sont concernés par ce projet majeur dont les composantes sont environnementales et climatiques, mais aussi sociétales et urbaines.

Voir la ville en vert !

Comptant parmi les plus grands projets de verdissement urbain au monde, Green Riyadh participe pleinement à la diversité des espaces verts de la capitale saoudienne avec plus de 10 millions d’arbres plantés le long des routes, dans les jardins, les parcs (urbains et naturels), les mosquées, les écoles et universités, aux abords des bâtiments publics, des établissements de santé, des aires de stationnement...

Les espèces d’arbres (principalement des acacias) ont été soigneusement sélectionnées — sous l’examen attentif de la Royal Commission of Riyadh City et des experts internationaux — afin de pouvoir supporter le climat aride propre à la région. Des pépinières d’arbres ont même été mises en place afin de pouvoir remplacer les spécimens défaillants. L'objectif visé est d'obtenir une efficacité maximale en matière de couvert végétal et d'ombre, de facilité d'entretien, de consommation d'eau et d'embellissement.

De l’eau recyclée pour irriguer les plantations

Toute l’eau utilisée dans le cadre de ce projet (soit un million de mètres cubes d’eau servant à l’irrigation quotidienne) est de l’eau recyclée. Le projet mise en effet sur une réutilisation opportune et contrôlée des effluents d'eaux usées pour fournir toute l’eau nécessaire à l’entretien des espaces verts nouvellement créés.

A terme, le programme envisage un accroissement du taux de couverture végétale de la ville de 1,5 % à 9,1 %, l’équivalent d’environ 541 km², d’ici 2030. Le ratio d’espace vert atteindra ainsi le chiffre remarquable de 28 m² par habitant (contre 1,7 m²/habitant actuellement), un taux bien supérieur à la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé, fixée à 9 m² par habitant.

Une plate-forme géomatique pour planifier le projet

Pour planifier le projet sur les 10 prochaines années, Egis a préparé les guides de conception du programme. Une phase de conseil auprès des plus hautes autorités saoudiennes indispensable à l’orientation des futures équipes de design et de construction. Pour ce faire, nos experts et ingénieurs se sont appuyées sur une plate-forme géomatique en ligne, qui rassemble l’ensemble des données utiles à toutes les phases du projet : contractuelles, réglementaires, gestion de patrimoine, planning, suivi de projet jusqu’à l’exécution des travaux… Ce « super outil » permet de gérer un énorme programme qui englobe des centaines de projets, allant de l’étude de la qualité des sols à la disponibilité de l’eau, en passant par la définition des palettes forestières.

Les auteurs

Frédéric Jehan, responsable Développement Géomatique.

Olivier Petit, codirecteur du programme Green Riyadh

Isabelle Lopez, responsable Moyen-Orient, BU Ville, Route & Mobilités

Commentaires
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
0 commentaire