Précédent
Martine Jauroyon
Directrice Transformation Métiers et RSE

Temps de lecture : 2 min

L’entreprise sur le devant de la scène climatique

Contenir le réchauffement planétaire en-deçà de 2 °C… voilà bien un des plus grands défis de notre temps. Face au changement climatique, les acteurs économiques sont en première ligne. Aucun secteur ne sera épargné et le coût de l’inaction sera bien plus élevé que celui de l’action.

Changement climatique

- Crédits : 2011 Aerial View Milton Homes

La trajectoire 2 °C est un impératif absolu. Quelques degrés de plus et la machine climatique s’emballe, risquant de faire entrer notre monde dans un système chaotique aux conséquences désastreuses… Nous sommes aujourd’hui véritablement en état d’urgence climatique. L’heure n’est donc plus aux palabres :  il nous faut agir, agir concrètement chacun à son niveau et dans sa sphère d’influence.

Les entreprises ont un rôle essentiel à jouer. Au-delà de maîtriser l’empreinte écologique de leurs activités, elles doivent surtout revisiter en profondeur leurs modèles d’affaires en les inscrivant dans les nouvelles logiques économiques qui émergent (économie circulaire, économie de la fonctionnalité…) et qui préfigurent ce que pourrait être une société post-carbone ayant réussi le découplage entre croissance économique et consommation des ressources/émissions carbonées. Il n’y a pas d’entreprises qui gagnent dans un monde qui perd. Pour assurer sa durabilité, l’entreprise doit rentrer en résonance et en résilience avec les grands enjeux sociétaux de son temps.

Le défi est de taille, les transformations à opérer, lourdes, la pression des impératifs économiques court terme, forte. Mais toutes ces transformations à l’œuvre sont aussi de formidables sources d’opportunités pour créer durablement de la valeur.

Soyons des change-makers !

En tant que concepteur, prescripteur et exploitant, Egis influe sur la réalisation de dizaines de milliards d’euros de travaux et sur l’exploitation d’équipements empruntés par des millions d’usagers à travers le monde : infrastructures de transports, bâtiments, réseaux de toutes natures (eau, énergie). Cela nous confère une responsabilité sociétale toute particulière.

Nous avons la chance, de par nos métiers, d’avoir une large gamme d’expertises nous permettant d’aborder ces défis avec la rigueur scientifique qui caractérisent nos ingénieurs. C’est véritablement au sein des projets que nous confient nos clients que nous avons le plus fort levier d’action.

Nous comptons déjà, au sein de nos équipes, de véritables “champions du 2 °C” qui contribuent, dans plusieurs de nos domaines d’activité, à développer des solutions concrètes et opérationnelles visant à lutter contre les effets néfastes du changement climatique. Nous faisons également évoluer progressivement nos modes de conception, en nous interrogeant sur l’impact de chacun de nos choix sur la consommation énergétique, l’émission de gaz à effet de serre, les ressources naturelles. Mais il nous faut changer de braquet.

En faisant de la transition écologique et énergétique un axe stratégique majeur de notre projet d’entreprise, nous avons l’ambition de développer une véritable offre d’ingénierie et d’exploitation bas carbone pour répondre aux besoins actuels et futurs de nos clients et des territoires où nous opérons. Il va nous falloir pour cela être audacieux, sortir de notre zone de confort, explorer de nouveaux domaines, en lien étroit avec notre écosystème.  Il y a encore tant de pistes à explorer !

Commentaires
0 commentaire