Précédent
Martine Jauroyon
Directrice Transformation Métiers et RSE
Published on 08 juillet 2020

Temps de lecture : 2 min

Rebondir : certes, mais pas n’importe comment

Lundi 16 mars 2020, 20h : alors que nous nous croyions invulnérables, tout bascule. Cette pandémie est un révélateur. Révélateur des fragilités et limites de nos sociétés, révélateur des inégalités sociales, territoriales mais aussi révélateur de notre capacité à nous adapter, d’une nouvelle solidarité et d’une incroyable ingéniosité pour parer à l’urgence. Le confinement nous a fait prendre conscience de l’importance du lien social dans nos vies et nous a invités à faire le point sur ce qui compte vraiment. Sacré électrochoc mondial.

Aujourd’hui et demain

L’urgence est de faire repartir la machine économique tout en prenant en compte la nouvelle donne liée aux enjeux sanitaires. Et ceci avec des problématiques très concrètes comme, par exemple, celles de nouvelles formes de mobilité à imaginer, incluant le principe de distanciation physique ou encore la régulation des flux dans les espaces publics. Dans le même temps, il nous faut tirer les enseignements de la crise, dessiner le cap du monde d’après. Pour nous, ingénieristes dans le secteur de la construction (bâtiments et infrastructures de transport), cela est à la fois exaltant et exigeant. Le redémarrage des chantiers, lorsque ceux-ci ont été interrompus, s’accélère et nous sommes à pied d’oeuvre pour la reprise progressive de nos activités de conseil et d’études sur nos sites ou sur les plateaux projets. Partout, nous maintenons et développons des relations étroites avec nos clients, de façon à :

  • leur proposer dans des temps courts des solutions pragmatiques et robustes pour gérer les urgences,
  • tout en les associant à nos réflexions prospectives sur les évolutions plus structurantes en matière d’aménagement des territoires.

Nous étions déjà très engagés dans la lutte contre le changement climatique. Cette crise nous incite à accélérer certaines transformations en s’appuyant sur l’énergie créative de nos collaborateurs que nous fédérons via la plateforme d’échange worldwide « Rebondir », lancée symboliquement le premier jour du déconfinement en France.

Une chance à saisir

Qui pense encore que l’on pourra repartir comme avant, business as usual ? Le lien entre la crise sanitaire que nous vivons et la crise écologique est établi par les scientifiques. Ce qui se profile à l’horizon de quelques décennies sera bien plus dévastateur encore. Saisissons l’opportunité des investissements massifs qui seront consentis dans le cadre de la relance économique pour les flécher sur des opérations nous inscrivant résolument dans les objectifs universels de développement durable (ODD) : rénovation énergétique des bâtiments, développement des mobilités décarbonées, évolution du mix énergétique, préservation de la biodiversité, économie circulaire, généralisation des circuits courts… Bref, faisons enfin rimer économie et écologie ! Dans cette nouvelle équation, les enjeux de résilience et de durabilité deviendront fondamentaux et ceci à tous les niveaux. Temps long et approches systémiques devront en être les maîtres mots.

De l’audace !

Le défi est de taille, les transformations à opérer, lourdes, la pression des impératifs économiques court terme, forte. Cela va nous demander de l’audace ; osons explorer les chemins de traverse qui conduiront à un monde plus résilient, plus inclusif et soutenable centré sur le bien-être des populations et le respect des milieux naturels.

 


Egis a demandé à ses experts et spécialistes des propositions  concrètes, ancrées sur des solutions innovantes mais déjà expérimentées, et a mobilisé son excellence technique et sa forte capacité d’innovation afin de prendre sa part dans l’effort collectif visant à réinventer le monde qui nous entoure.

Nous avons formulé nos idées autour de 21 propositions qui s’adressent à tous les secteurs d’activité où nous sommes présents.

> Consultez nos 21 propositions


 

Commentaires
0 commentaire