Précédent
collectif d'auteurs
Egis
Published on 06 janvier 2021

Temps de lecture : 3 min

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Les façades de quai, des portes qui vous transportent… mais pas seulement !

Outre leur fonction principale consistant à assurer la protection des voyageurs, et qui en fait un système stratégique pour assurer l’exploitation des métros automatiques, les façades de quai (ou porte palières) présentent une multitude d’avantages pour un réseau de transport performant et attractif.

Métro de Doha

- Crédits : © Michael Nebres

Sécurité et disponibilité

La fonction principale des façades des quais est d’assurer une barrière physique infranchissable entre l’espace quai et l’espace de circulation des trains. En créant ainsi un système de transport fermé, la robustesse de l’exploitation est grandement améliorée.

Elles permettent notamment d’assurer la sécurité des personnes en écartant toutes chutes accidentelles ou en limitant toute intrusion sur la voie. Aussi, les façades de quai réussissent à diminuer considérablement l’impact des incivilités voyageurs responsables de la grande majorité des retards d’un réseau de transport. La présence de portes palières permet en effet de s’assurer qu’aucun voyageur n’est bloqué dans les portes avant le départ d’un train et dissuade les usagers qui tenteraient de s’opposer à la fermeture des portes.

De plus, l’échange voyageur se retrouve généralement optimisé grâce à une meilleure répartition des personnes sur le quai avant l’arrivée du train en station.

Pour ces raisons, la majorité des métros automatiques dans le monde sont équipés de portes palières synchronisées avec le mouvement des portes des véhicules roulants.

Améliorer le confort et l’information des voyageurs

En plus de la fonction de protection ainsi créée entre le train et le quai, le système révèle d’autres fonctions proposant ainsi une meilleure expérience pour les usagers du réseau de transport.

Les façades de quai peuvent générer un certain confort acoustique : en formant un écran, les façades contribuent à diminuer le bruit généré par le roulement des trains. Dans le cas de dispositif toute hauteur, il peut être possible de chauffer ou climatiser les espaces voyageurs de manière efficace. De plus, cette cloison offre également l’avantage d’isoler la ventilation de désenfumage du tunnel de celle de la gare.

En terme d’accessibilité, l’accès aux trains est également facilité avec la réduction de l’espace entre le quai et le train.

En plus d’améliorer le confort, les façades des quais sont une opportunité pour disposer d’une grande surface de communication vers les voyageurs. Qu’elle soit statique (par exemple avec l’affichage du plan du réseau) ou dynamique (avec l’insertion d’écran indiquant le temps d’attente ou la direction), l’information peut être multipliée.

L’insertion de panneaux publicitaires au sein même de la façade est également une manière de valoriser le réseau pour l’exploitant.

Une image de marque !

Avec le matériel roulant, les façades de quai deviennent le système qui sera en tout premier lieu visible par le passager. C’est pour cette raison que de plus en plus de réseaux décident de travailler fortement l’esthétique des façades de quai afin de donner une identité au réseau de transport.

C’est le cas par exemple sur le projet du Grand Paris Express dont Egis assure la maitrise d’œuvre des façades de quai. La maitrise d’ouvrage a choisi de faire appel à un designer industriel pour rendre les façades de quai non pas uniquement fonctionnelles mais iconiques du nouveau réseau et ainsi donner une cohérence à l’ensemble du réseau.

Expérimentation du design esthétique des façades de quai du Grand Paris Express.

 

Un système adapté à tous les réseaux ?

Si les façades de quai sont apparues en France en 1981 lors de la création du premier Val (Véhicule automatique léger), c’est en Asie que le système est le plus répandu. Aujourd’hui, l’automatisation intégrale des réseaux historiques d’Europe et les nouveaux projets de métros modernes, offrent de vraies opportunités au développement de ce système.

En effet, l’installation de portes palières sur des réseaux neufs est répandue pour les métros automatiques mais les réseaux de tramways ou ferroviaires conventionnels peuvent aussi bénéficier de ce système. Grâce à l’utilisation d’une pose modulaire ou la plupart des éléments sont assemblés et testés en usine, les réseaux en exploitation peuvent aussi être équipés en vue d’une automatisation complète ou partielle.

Les façades de quai étant une frontière entre le train et les gares, leurs mises en place nécessite une forte coordination avec le génie civil pour leur fixation comme avec les automatismes de conduite pour la synchronisation avec le mouvement des trains.

En définitive, les façades de quai sont un atout pour tout client souhaitant créer un système de transport adapté au XXIème siècle : sécuritaire, performant et agréable.

Les auteurs


Maxime Crinière,

Responsable du marché Façades de quai des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express

 


Eloi Baudoin,

Ingénieur Façades de quai

 

Commentaires
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
0 commentaire