Précédent
Cloé Chevron
Responsable ferroviaire et transports urbains, groupe Egis
Published on 21 novembre 2018

Temps de lecture : 2 min

À Lyon, un dispositif contre l’autosolisme

L’autosolisme, ou le fait de circuler seul en voiture, est au cœur des préoccupations de la Métropole de Lyon qui a demandé à Egis de mener une étude sur la thématique du « Management de la Mobilité ».

A Lyon, un dispositif contre l'autosolisme

- Crédits : Lucas Gallone - Unsplash

On appelle management de la mobilité un ensemble d'actions visant à réduire l'autosolisme (le fait de circuler seul dans un véhicule) et qui ne sont pas des actions « lourdes » (création d'infrastructures tranchée couverte, etc.). C'est, selon le CEREMA (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement), un dispositif complet et cohérent, orienté par la compréhension des usagers et de leurs besoins de mobilité, reposant sur des actions :

  • qui visent à promouvoir les modes de déplacements durables existants (transports collectifs et modes actifs), en agissant sur les représentations et/ou les comportements des individus et des entreprises (logistique)
  • fondées sur des mesures « douces » (information, communication, tarification, design...), visant à améliorer les performances de mesures « dures » (lignes, infrastructures, équipements...)
  • dans le respect de la liberté de choix des individus
  • reposant sur une mise en cohérence et la coordination des divers intervenants dans la chaîne de mobilité (AOM, opérateurs privés, associations…)

En complément, et au cours de notre mission, nous avons ajouté que le Management de la Mobilité présuppose que les individus aient de réelles alternatives à disposition, que l'offre puisse s'adapter aux mesures décidées et qu'un portage politique volontariste soit indispensable.

Egis au cœur des enjeux de mobilité de la Métropole de Lyon

Depuis juillet 2018 et pour un an, nous menons une étude pour le compte de la Métropole de Lyon sur la thématique du « Management de la Mobilité ».

Notre étude comprend la réalisation d'un diagnostic, des ateliers de travail, des propositions de scenarii d'organisation et d'action, la définition des modalités de mise en œuvre du scénario retenu, la rédaction de l'argumentaire permettant le portage de la démarche et la valorisation des actions, la conception et la réalisation d’une boîte à outils « conseil en mobilité ».

Nous terminons actuellement la première phase de diagnostic, basée sur la réalisation d'une trentaine d'entretiens avec les acteurs clé des politiques de la mobilité à Lyon : différents services de la Métropole en charge de la voirie, des déplacements, de la prospective, de la communication, des systèmes d'information…, le SYTRAL (Autorité organisatrice), Keolis (exploitant), LyonParcAuto (gestionnaire de parking et de services de mobilité partagée – Citiz et Yea !), la Chambre de Commerce et d'Industrie, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, des associations d'usagers du vélo…

Ce diagnostic visait à établir une photographie des acteurs et des actions entrant dans le champ du management de la mobilité et à détecter les trous dans la raquette en termes de vision, coordination, ciblage et actions vers les citoyens et usagers.

La suite de notre étude doit aider la Métropole à construire une vision stratégique du Management de la Mobilité à Lyon, redéfinir et hiérarchiser les objectifs, puis proposer les modalités de coordination des acteurs et des actions. Elle s'inscrit également en parallèle des discussions en cours sur la Loi d'orientation des Mobilités, que nous suivons de près.

Nous avons entamé le travail de benchmark international, riche en retour d'expériences sur les actions et modalités de gouvernance possibles : faire décoller le covoiturage au quotidien et courte distance, ouvrir les données et réguler leur utilisation, faire du conseil en mobilité, faciliter les déplacements et le stationnement vélo, encadrer l'usage de la trottinette électrique et le partage de l'espace public…

Nous associons également l'expertise de nos équipes Ville et Transports concernant les parts modales des différents modes de transport à Lyon, la connaissance précise des projets et expérimentations mobilité et des services de la Métropole.

Commentaires
3 commentaire(s)
Maxime

Très intéressant! Où en êtes-vous dans ce management de la mobilité maintenant? Existe-t-il des documents rendant compte de ce que vous avez réalisé? Merci.

Audrey Vermorel

Merci Cloé pour cet article et "enfin!" pour la démarche initiée par la métropole. Pour voir un bon exemple des dégâts de l'autosolisme, il suffit d'expérimenter la vie de piéton Cours Marietton à Valmy, de bon matin, au milieu d'air irrespirable et pollué, le long d'un bouchon de voitures n'hébergeant que le seul conducteur. Spectacle navrant et malheureusement quotidien....

Anne-Marie Leslé

Sujet vraiment intéressant et plus qu'urgent, On compte tellement de véhicules matins et soirs qui ne circulent qu'avec une seule personne à bord, alors que le covoiturage a de nombreux avantages. Mais peut-on changer les habitudes de confort des gens ? (J'ai souvent abordé le sujet autour de moi, et souvent confrontée à la même remarque...) En tout cas c'est un très bon article, cela fait du bien de voir que des actions peuvent être réfléchies et mises en place. N'hésitez pas à nous tenir au courant de la suite :-)