Précédent
Richard Lengrand
Directeur général d'Egis Exploitation Aquitaine
Published on 25 janvier 2021

Temps de lecture : 4 min

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Comment la réalité virtuelle sécurise la formation risquée des patrouilleurs

Etre patrouilleur autoroutier n’est pas sans danger ! Chaque jour, il risque sa vie pour protéger celle des automobilistes. En France, nous comptons en moyenne dix véhicules de patrouille percutés, 16 patrouilleurs blessés et un décès par an parmi les équipes de sécurité de l’autoroute... Dès lors, on comprend combien la formation en situation réelle, sur voie rapide, peut s‘avérer très dangereuse. Elle est en outre longue et coûteuse et la capacité à reproduire de nombreux types d'événements, dans des conditions très différentes, est par nature très limitée.

La formation initiale

Il y a quatre semaines, Oliver a rejoint Egis Exploitation Aquitaine en tant que patrouilleur, un nouveau poste pour lui. Pour le compte du concessionnaire Atlandes, Egis Exploitation Aquitaine est en charge de la gestion du trafic, de l'entretien et du péage de 104 km de l'autoroute A63 entre Bordeaux et l'Espagne.

Oliver est sur le point de terminer sa formation. Il connaît maintenant tout sur la santé et la sécurité, la gestion du trafic, l'entretien des véhicules, le réseau. Durant ces quatre semaines de formation, Oliver a suivi plusieurs modules d’apprentissage, d’abord avec des maquettes, puis à l'aide de véhicules réels sur un parking, et enfin à travers de vraies patrouilles en compagnie de professionnels expérimentés. Sa courbe d'apprentissage a été vérifiée chaque semaine grâce à des questionnaires qu'il a complétés. Un programme de formation somme toute efficace, comme peuvent en témoigner les 35 patrouilleurs actuellement en fonction.

Pourtant, lors de sa formation interne et de son accompagnement, Oliver n'a jamais eu l'occasion de sécuriser en urgence un accident ou une voiture en panne.

Et même s'il l'avait fait, il aurait été supervisé de bout en bout par un patrouilleur expérimenté. Comment Oliver réagira-t-il lors de sa première intervention d’urgence, en situation réelle, avec le stress généré par un trafic quotidien de 30 000 véhicules dont 10 000 camions ?

En tant qu'employeur, que doit faire Egis ? Devrions-nous prolonger sa formation en sachant qu'il peut s'écouler des mois avant qu'il ne soit confronté à un incident de circulation ou devrions-nous le considérer comme formé et apte à agir seul ?

Chez Egis, nous avons eu le sentiment qu’il était possible d’améliorer cette formation initiale, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Une formation 100 % virtuelle

Egis, avec le soutien d'Immersive Factory, une start-up française spécialisée dans la conception de formations en réalité virtuelle dans le domaine HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement), a développé en 6 mois un module d'apprentissage pour former les patrouilleurs autoroutiers à la technologie de la réalité virtuelle.

La formation dure 15 minutes par exercice. Elle comprend les étapes suivantes :

1.    Un patrouilleur rencontre virtuellement son supérieur qui lui assignera une tâche. Cela lui permet de s'habituer à la réalité virtuelle,
2.    Le patrouilleur stagiaire récupère son équipement de protection individuelle (EPI). C'est un bon moyen de vérifier qu'il ne manque rien,
3.    Ensuite, le stagiaire équipé d’EPI contrôlera son fourgon de patrouille pour voir si tous les équipements tels que l'éclairage, le niveau d'huile, etc. sont en bon état et si tout le matériel nécessaire est disponible,
4.    Une fois le stage terminé, le stagiaire sera sur l'autoroute au volant de sa camionnette virtuelle. Il passera quelques minutes à explorer son environnement avant d’arriver sur l'un des dix incidents aléatoires possibles : un véhicule en panne, un objet au milieu de la route ou encore un accident grave causant des blessures ou impliquant des substances dangereuses. La formation est une immersion totale dans l'environnement de travail. Les conditions environnantes, telles que le bruit de la circulation, la vitesse des véhicules et les événements météorologiques, sont reproduites de manière très détaillée et réaliste. 


Deux niveaux sont disponibles : 
•    Mode débutant : des indications seront fournies au cours du module. 
•    Mode expert : les stagiaires sont seuls.

Différentes conditions météorologiques et le mode jour/nuit sont également disponibles pour imiter la vie réelle, et les étapes 1 à 3 peuvent être sautées pour se concentrer sur la gestion du trafic.

Et grâce aux retours statistiques sur les erreurs de procédure commises pendant l'expérience immersive, nous pouvons assurer une amélioration pédagogique continue.

En définitive, cette formation s’avère d’une efficacité redoutable, les stagiaires retiennent mieux ce qu'ils ont appris et vécu grâce à la réalité virtuelle.

Vers un nouveau programme de formation pour les patrouilleurs

Depuis décembre 2019, en plus des quatre semaines de formation, tous les nouveaux patrouilleurs chargés de travailler sur l'A63 sont désormais formés et certifiés à l'issue de ce stage de réalité virtuelle. Grâce à cet outil numérique et pédagogique, Egis peut tester, en conditions quasi réelles, les patrouilleurs sur leurs connaissances des procédures mais aussi sur leur gestion du stress. 

Et les résultats sont au rendez-vous ! Certains stagiaires ont même été surpris de l’écart qui existe entre une formation de terrain « classique », où bien souvent ils se contentent de regarder les autres faire, et la mise en situation virtuelle où ils doivent se confronter eux-mêmes à l’urgence et prendre les bonnes décisions rapidement : où garer mon fourgon ? Quelle signalisation lumineuse utiliser ? Quels panneaux et marques d'avertissement installer ? 

Du reste, les nouveaux employés ne sont pas les seuls à être formés. Les patrouilleurs, superviseurs et gestionnaires expérimentés suivent également ce module de formation une fois par an, dans le cadre de la formation de recyclage d'une journée leur permettant de maintenir leurs connaissances à jour. 

La satisfaction des nouveaux formés est excellente ! Le programme est considéré comme stimulant et très efficace pour maintenir sa vigilance en éveil.

Enfin, nous avons également proposé à nos autres employés, qui ne sont pas des patrouilleurs, de tester la plate-forme virtuelle. Cela leur a permis de mieux comprendre les réalités de ce métier et de renforcer l'esprit d'équipe !

L'innovation pour améliorer la sécurité

En mettant à profit les progrès technologiques, nous sommes désormais en mesure d’améliorer la sécurité des travailleurs et des automobilistes sur la route. La sécurité étant l'affaire de tous, notre Groupe étend les bénéfices de cette innovation à tous les acteurs de l'autoroute grâce au module de formation fourni par le site web du fournisseur spécialisé en réalité virtuelle.

 

Commentaires
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
0 commentaire