Précédent
Gildas Le Bever
Directeur de projet - BU Ville, Route et Mobilités
Published on 18 juillet 2019

Temps de lecture : 3 min

Rocade L2 à Marseille : du bon usage du BIM

La Rocade L2 est une voie rapide urbaine gratuite permettant de contourner facilement Marseille. Pour la concevoir, nos équipes ont privilégié une conception basée sur le BIM et la maquette 3D. Retour sur ce projet où le numérique a fait toute la différence !

Rocade L2 Marseille

- Crédits : SRL2 - Laurent Carte

Les complexités de ce projet urbain, dont 60 % du linéaire est en tranchée couverte (tunnel) étaient évidentes, notamment en termes de visibilité en tout point et d'interfaces métier. Mais le gain apporté à la conception par le BIM, jusqu'alors peu utilisé en infrastructure linéaire, laissait encore perplexe les décideurs du projet ainsi que certaines équipes de production. Il a donc d'abord fallu les convaincre.

Visibilité et gestion des interfaces

Ensemble, nous avons cherché à définir et stabiliser des éléments de réflexion permettant de viser des objectifs raisonnables sur la modélisation en 3D. De la conception du projet à la construction, voire jusqu'à l'exploitation, le BIM permet de gérer les interfaces entre les multiples contraintes du site telles que les ouvrages existants ou les nombreux réseaux souterrains. Sur de tels projets, il est essentiel de pouvoir hiérarchiser les enjeux de façon à éviter les conflits majeurs et irréversibles avant d'engager les travaux.

Traçabilité et confiance

De plus, utiliser la maquette numérique en phase de projet comme visite virtuelle a constitué un atout auprès des services de l'Etat (GCA) pour préparer l'audit de sécurité. Cet environnement de travail collaboratif, qui invite et conduit à un partage d’informations fiables, instaure tout naturellement un climat de confiance. Il est très valorisant de pouvoir garantir le bon déroulé de la réalisation des travaux en simulant virtuellement certaines phases de construction.  Dans un secteur soumis à une évolution constante de la réglementation, le BIM offre une extraordinaire capacité d’adaptation, d’analyse et de synthèse tout en veillant au respect des exigences techniques et des contraintes environnementales. Pour la rocade L2 de Marseille, le niveau de finalisation fut tel que le BIM a su rallier l’ensemble des équipes mobilisées sur le projet, en particulier celles des constructeurs. La récente mise en service, en adéquation globale avec les besoins exprimés, a d’ailleurs confirmé que ce projet, générique par son objet, n'en demeure pas moins unique.

 

Ces usages BIM sont à présent pleinement intégrés dans notre processus de production des études routières, dans le sens où c'est désormais toute l'équipe projet qui conçoit, contrôle et gère les interfaces dans la maquette numérique 3D. Ce processus nous permet de gagner en efficacité, à condition de cibler, à l'instar de la L2, des exigences bien précises de contrôle ou de modélisation dynamique.

_________________________________

 

Cette référence a permis à Egis de devenir le premier lauréat du BIM d’Argent, catégorie Infrastructure, lors de la 2e édition des BIM d’Or en septembre 2015.

 

 

Commentaires
0 commentaire