Précédent
Martine Jauroyon
Directrice Transformation Métiers et RSE
Published on 02 septembre 2019

Temps de lecture : 3 min

Transformation digitale : Egis passe en mode 4.0 !

Building Information Modelling (BIM), Big data et open data, réalités virtuelle et augmentée, impression 3D, objets connectés, intelligence artificielle… C’est un véritable « raz-de-marée numérique » qui est en train de déferler sur le secteur de la construction ! Et pour cause, le numérique ne se limite pas à modifier notre façon de concevoir et de produire les projets. Il nous donne l’opportunité de bâtir de nouvelles offres de service à forte valeur ajoutée, pour à la fois répondre aux exigences croissantes de nos clients et relever les défis économiques, sociétaux et environnementaux auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés.

Qu’on se le dise : c’est toute la chaîne de valeur du secteur de la construction qui est bousculée par le digital. Le BIM n’est que la partie émergée de l’iceberg ; le déploiement de la maquette numérique se combine à l’explosion des objets connectés, capteurs qui produisent des quantités gigantesques de données qui peuvent être traitées par des algorithmes de plus en plus sophistiqués de l’IA. Cela permet un monitoring fin en temps réel des ouvrages et donc une meilleure compréhension de leurs comportements et de leurs usages et cela ouvre tout un champ nouveau pour développer des services à destination des gestionnaires/exploitants des ouvrages, mais aussi des usagers finaux.

La donnée devient un nouvel actif patrimonial majeur et tous les acteurs s’accordent à dire que les nouvelles sources de création de valeur viendront de la capacité à la traiter et à l’analyser pour proposer de nouveaux services.

Vers des bâtiments et infrastructures augmentés

Par bâtiments et infrastructures augmentés, on entend des ouvrages qui, grâce au numérique, deviennent plus intelligents, plus efficients, plus résilients, plus rayonnants, c'est-à-dire ayant un impact positif sur leur environnement. Ils permettent une gestion optimisée, une amélioration des services rendus et une évolution vers de nouveaux usages.

Avec les possibilités offertes par le numérique, les attentes de nos clients évoluent, d’une simple logique de réalisation d’un ouvrage à la logique de la satisfaction des usagers. L’expérience usager devient prégnante dès la phase de conception. Nos clients veulent une solution globale qui couvre le cycle de vie de leurs projets, de la conception-construction jusqu’à l’exploitation, voire le démantèlement. La continuité numérique tout au long du cycle de vie du projet est l’enjeu clé sur lequel l’ensemble de l’écosystème de la construction se mobilise aujourd’hui. Elle soutient également le volet économique par la  maîtrise du coût global. Dans le futur, deux ouvrages vont ainsi coexister : l’ouvrage physique (bâtiment, infrastructures) et en miroir, son jumeau numérique. Un sacré défi !

Numérique et climat, deux enjeux interdépendants

Le numérique est une des clefs de voûte pour dessiner les villes durables, mettre en œuvre les mobilités du futur, concevoir, réaliser et exploiter des ouvrages dans un contexte de ressources contraintes.

Notre conviction profonde est que le climat et le numérique sont deux enjeux indissociables et interconnectés.

Nous sommes face à un paradoxe. La technologie nous permet de mieux appréhender la complexité des défis auxquels nous sommes confrontés et d’y apporter des réponses. Pour autant, avec l’explosion des données et la multiplication des data centers (qui n’ont rien de virtuels), le numérique a une empreinte environnementale forte. Raison pour laquelle nous sommes — et serons toujours — attentifs à maîtriser l’intensité carbone de nos données et de nos développements numériques.

Une transformation numérique réussie est une transformation numérique responsable, plaçant l’humain au centre. Etre smart, c’est apporter plus d’intelligence, plus de connexion, plus de services et de facilités mais aussi plus d’inclusion, de mieux vivre, de sobriété et d’ancrage dans le temps long.

Commentaires
0 commentaire