Flood protection is a major issue for the Philippines! The archipelago is one of the world’s most affected countries by climate change, which substantial repercussions for the population.

The Philippine government, funded by the Asian Development Bank (ADB), has launched a wide-ranging programme to bolster its flood protection infrastructure, along with a hydraulic engineering master plan for the country’s main catchment basins.

Working in association with Inclam and Kecc, Egis will advise the Philippine government for four years in its ambitious flood prevention programme.

This is an innovative approach by the ADB which involves deploying a project team for four years based in Manila, and conducting several studies ranging from the master plan for hydraulic engineering works on the most sensitive catchments to detailed designs of the selected protection structures.

L'année 2017 s'est caractérisée, dans son ensemble, par une stabilité du chiffre d'affaires et l’amélioration de nos résultats.

  • Un chiffre d'affaires consolidé en légère augmentation, qui atteint cette année 1,050 Md€.
  • Une stabilité de la répartition de notre activité entre Ingénierie (76 % de l’activité) et Montage-Exploitation- services à la mobilité (24 %).
  • L’international représente 62 % de l’activité totale du Groupe. Le Groupe voit notamment son chiffre d’affaires croître au Moyen-Orient.
  • Une bonne tenue de l’activité en France qui est en croissance de 5,5 %, notamment dans les domaines du Rail, du Bâtiment et de l’Aviation. Elle représente 46 % de notre chiffre d’affaires en ingénierie.
  • Un résultat net distribuable en progression : il atteint 39,6 M€, en hausse significative par rapport à 2016 (30 M€).

" Nos résultats 2017 sont au rendez-vous de nos objectifs de croissance. Egis confirme un chiffre d'affaires supérieur au milliard d'euros, en légère croissance d’une année sur l’autre, et la plupart de nos indicateurs sont en progression. Dans un contexte de concurrence accrue, nous nous réjouissons en particulier de l’amélioration significative de notre résultat net, qui atteint cette année 39,6 M€.

Dans le même temps, notre offre continue de s'étoffer et de se diversifier, ce qui nous permet de conforter notre présence sur toute la chaîne de valeur des projets. La transformation digitale de notre entreprise est bien engagée et le BIM est désormais le standard de production de toutes nos unités opérationnelles. Je suis convaincu que 2018 sera une nouvelle année de progrès pour notre Groupe."

Nicolas Jachiet, Président-directeur général d'Egis.

 

Un chiffre d'affaires supérieur au milliard d'euros

En 2017, le chiffre d’affaires géré atteint 1,050 Md€ en légère progression par rapport à 2016.

  • L'ingénierie atteint 799 M€. A noter que pour la seconde année consécutive, l’activité a progressé en France de près de 4,1 %, notamment dans les domaines du Rail, du Bâtiment et de l’Aviation. Elle représente ainsi 46 % du chiffre d’affaires de l’ingénierie.
  • Pour le Montage-Exploitation, à périmètre constant, la croissance de l’activité est de 6 %, ce qui permet d’atteindre un chiffre d’affaires de 250 M€, grâce à une bonne performance de nos sociétés d’exploitation aéroportuaire, avec l’augmentation du trafic aérien sur les aéroports de Chypre et de Belgique, à la montée en puissance de l’activité en Turquie et à la croissance de l’activité liée au projet du réseau de chaleur de Saclay.

 

Consolidation à l’international et progression de l'activité en France

L’international représente 62 % de l’activité totale du Groupe. Egis voit notamment son chiffre d’affaires croître au Moyen-Orient. Dans le même temps, l’activité en France continue de progresser, pour la seconde année consécutive, à près de 4,1 %, notamment dans les domaines du Rail, du Bâtiment et de l’Aviation.

 

Une prise de commandes qui conforte notre niveau d’activité

Notre prise de commandes de l'ingénierie est proche d'une année de chiffre d’affaires. Parmi les beaux projets remportés cette année, on peut citer le projet de construction "Logement pour tous" en Inde, la maîtrise d'œuvre du barrage Ruiru II au Kenya, les nouveaux réacteurs EPR 1220 et 1221 au Royaume-Uni ou encore les lignes de tramway T3 et T4 à Casablanca au Maroc.

 

Un résultat net qui s'améliore

Le résultat net distribuable atteint 39,6 M€, en progression de 9,6 M€ par rapport à 2016 (30 M€). Notre activité ingénierie améliore notamment tous ses indicateurs de rentabilité, grâce à une bonne maîtrise des charges d’exploitation et à un moindre niveau de dotations aux provisions.

 

Egis continue de développer et diversifier son offre

En architecture et master planning

Les 160 collaborateurs de 10 Design ont rejoint le groupe Egis fin 2017. Cette agence d'architecture et de master planning établie à Hong Kong, mais aussi à Édimbourg et Dubaï, vient enrichir notre offre et donne un coup d'accélérateur décisif à notre expansion en Asie du Sud-Est.

Dans l'exploitation routière

En 2017, nous avons fait l'acquisition d’OCACSA (Operación y Conservación de Autopistas Concesionadas), fournisseur de services aux usagers et concessionnaires d'autoroutes à péages, qui compte 360 collaborateurs.

Avec cette acquisition, Egis devient en 2017 le premier exploitant autoroutier indépendant du Mexique, avec plus de 200 kilomètres en exploitation.

Dans les nouveaux services

Egis et Transdev ont créé Moovia®, une nouvelle marque de référence qui assure, depuis début 2018 et pour 6 ans, le contrôle de plus de 115 000 places de stationnement en voirie dans six arrondissements de Paris et dans une dizaine d’autres villes en France, dont Bordeaux et Nice. Egis fournit les systèmes et les opérations de back-office nécessaires au contrôle du stationnement sur ces contrats.

Dans le clé en main et l'énergie

Egis propose aujourd’hui une nouvelle offre de service clé en main pour les projets énergétiques de réseaux de chaleur et de froid, lui permettant de répondre aux attentes du marché de la transition énergétique, notamment pour favoriser l’autonomie énergétique des territoires. Egis a notamment remporté en 2017 une opération clé en main pour la ZAC Parc d'Affaires à Asnières-sur-Seine.

 

Egis, lanceur de start-up

Egis et Icade ont lancé Cycle Up, une société innovante spécialisée dans le réemploi de matériaux de construction. Grâce à une plateforme numérique en ligne qui recense les matériaux disponibles suite à un chantier et leurs solutions de réemploi, les acteurs de la filière propriétaires - maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, démolisseurs et constructeurs - proposent ou trouvent les matériaux dont ils ont besoin. Une initiative nouvelle en faveur de la transition écologique et énergétique. 

 

Quel cap pour l'avenir ?

Pour tracer son avenir dans un paysage concurrentiel qui se concentre, Egis s'est engagé plus avant dans une dynamique de croissance, avec l’ambition de progresser significativement dans le classement mondial et d’accroître la visibilité du Groupe.

Une de nos grandes priorités est d’accélérer la digitalisation de notre Groupe, pour accompagner nos clients dans cette nouvelle ère du numérique. Nous mettons en particulier l’accent sur la promotion des outils digitaux, l'évolution de nos modes de fonctionnement et de nos pratiques managériales.

Consulter le dossier de presse Egis


 

Consulter le dossier de presse Mobilités

On 2 February 2018, the company Tunnel Euroalpin Lyon-Turin (TELT) awarded new project management contracts for the Mont-Cenis base tunnel in Savoy. These contracts, divided into three packages, relate to the French part of the base tunnel, which is a binational tunnel running 57 km between France and Italy.

Egis won Lot number 3 for the construction of a 5 km section of tunnel and for all of the installations outside the tunnel entrance on the French side. The assignment relates to the design studies and construction supervision which are scheduled to last four-and-a-half years. The contract was awarded to the INALPAGE consortium, headed by Egis in partnership with Ingérop, Alpina and Geodata.

This is the fourth tunnel boring EPCM assignment won by Egis’s tunnel teams since 2002 on this exceptional project where all boring techniques are represented and where all our expertise comes into play:

  • conventional boring for the Saint-Martin-La-Porte ramp: 2.4 km of access tunnel;
  • deep underground boring of the base tunnel: 9 km using a TBM and 1.5 km using conventional methods, in very changeable geological conditions and a restrictive environment;
  • the boring of the Avrieux ventilation shaft, a real technical challenge which consists of drilling vertical shafts 500 m long using Raise Boring techniques and excavating several large-volume caves and galleries for the future underground operations site of Modane;
  • traditional boring of the two base tunnel tubes, running 5 km from the French entrance in a scree zone and the construction of a cut-and-cover section and developments and fixtures outside the tunnel.

La protection contre les inondations est un enjeu majeur pour les Philippines ! C’est l’un des pays les plus impactés par le changement climatique et les conséquences sur les populations sont importantes.

Le gouvernement philippin, sur financement de la Banque Asiatique de Développement (BAD), lance un vaste programme de renforcement des infrastructures de protection contre les inondations, accompagné par un schéma directeur d’aménagement hydraulique des principaux bassins hydrographiques du pays.

Egis, en partenariat avec Inclam et Kecc, accompagnera pendant 4 ans le gouvernement philippin dans son ambitieux programme de lutte contre les inondations.

Il s’agit d’une approche innovante pour la BAD qui recouvre la mise en place d’une équipe de gestion de projet sur 4 ans, basée à Manille, et la réalisation d’un certain nombre d’études, allant du schéma directeur d’aménagement hydraulique des bassins versants les plus sensibles jusqu’aux études détaillées des aménagements de protection retenus.

Deux importants contrats ont été signés à l'occasion du World ATM Congess qui s'est tenu à Madrid du 6 au 8 mars derniers. 

Aux côtés de Cédric Barbier, Directeur exécutif Aviation et de Nick McFarlane, Directeur d’Helios, le Directeur de Belgocontrol Johan Decuyper a signé un contrat cadre pour soutenir la transformation stratégique, opérationnelle et technique durant les trois prochaines années du prestataire de service de navigation aérienne belge. En savoir plus

Pour le second contrat, le Directeur du prestataire de services de navigation aérienne estonien EANS Tanel Rautits s’est rendu sur notre stand auprès de Nick McFarlane pour officialiser le démarrage du projet ‘FINEST’, une étude de faisabilité pour la fourniture d’un service transfrontalier entre la Norvège et l’Estonie.

© Helios - Egis

As part of a consortium of engineering firms lead by Louis Berger, Egis is taking part in a feasibility study for a transport corridor between Las Vegas airport, the Strip, neighbourhood made up of hotels and casinos, and Downtown Vegas.

Las Vegas, carrefour des mobilités

The consortium will engage with the Regional Transportation Commission of Southern Nevada in order to examine different technologies and modes that could work for this corridor. Egis will be responsible for studying the different technologies and modes.

This work will be inspired by current trends in the European market and past Group experience. The presence of Egis on an American transport project signals the start of the Group’s roll out into this new market stemming from the creation of its American subsidiary in March 2017.

As of 1 January 2018 and for six years, Urbis Park, a Transdev's subsidiary, and Egis, through their joint venture Moovia, will monitor pay parking and the management of the mandatory administrative preliminary appeals procedures in the 8th, 9th, 10th, 17th, 18th and 19th arrondissements of Paris, as well as in nearly 10 other local authorities in France, i. e. more than 115,000 pay parking spaces controlled.

© Egis - Christophe Laumet

Egis has just signed two contracts for autonomous vehicle projects: a project in Dubai on the artificial island Bluewaters, and a project in the US city of Jacksonville, Florida.

In response to the emergence of new challenges in mobility, many engineers, designers and automakers have set about developing new and sometimes revolutionary projects to change the way we get around. Among these projects, autonomous vehicles stand out as a significant breakthrough. To develop these solutions, highly advanced research in infrastructure engineering and mobile robotics is being conducted in countries around the world.

Scalable capacity shuttles in Dubai, United Arab Emirates

“Bluewaters” is a modern, family-oriented island destination with a pioneering spirit that blends waterfront living with the exhilaration of urban city life. A colorful destination by Meraas complementing Dubai’s spectacular coastline and skyline, the island boasts residential, retail, dining, hospitality, leisure and entertainment facilities and is home to the world’s tallest and largest observation wheel: “Ain Dubai”..  

An automated ground rapid transit (GRT) system will connect “Bluewaters” with the Dubai Metro in the residential district in a journey time of under five minutes. Using a dedicated 2.8km road with two separate lanes, running mainly on an elevated structure, it will offer shared travel to between six and 24 people per vehicle, modulated according to the time of the day. Its capacity thereby offers scalability ranging from an on-demand system during off-peak hours to a system that can carry up to 2,500 people per hour per direction during peak time.

The Dutch company 2getthere was selected to provide the automated transit system, including vehicles, supervisory system and system integration.

Working in partnership with Parsons and Atkins, Egis will be providing design and construction engineering services for the road, a station and the stabling and maintenance depot / control centre complex, together with overall project integration.

The Bluewaters GRT project constitutes a world first in the use of driverless shuttles for the provision of mass transit services. During rush hour, the planned GRT system offers capacities comparable with those of a light tram.

A technology shift for the Jacksonville people mover in the USA

Through its “Ultimate Urban Circulator” project, the Jacksonville Transportation Authority (JTA) aims to modernise its rapid transit system. This ambitious project consists of transitioning from its current automatic low-capacity system crossing the city, the Jacksonville Skyway people mover built more than 30 years ago, to a new transit system based on autonomous vehicles.

JTA therefore launched a consultation process to commission a study on this project to fulfil its specific needs, plan its implementation over time and benefit from the best possible technologies.

Alongside its American partner Louis Berger, Egis is tasked with producing the design study for this driverless vehicle transport system, which will be based on an array of existing technologies.

This project, the second in the USA for the Louis Berger/Egis joint venture, is the first-ever project in which a people mover transportation system is to be replaced by driverless shuttles.

Egis at the heart of innovative projects

Driverless shuttles are a highly topical subject today, as they are considered to be the transport solutions of the future.

This innovation is made possible by using an extensive range of digital sensors (video cameras, radars, sonars, etc.) whose data is processed by specific processors and programs. Thanks to these digital tools, the road environment can be reproduced in 3D through shape recognition (road edges, lane markings, obstacles, etc.). Artificial intelligence algorithms then help to decide what action to take on the vehicle’s controls.

A great many technological and regulatory issues will be addressed by autonomous shuttles. With these new driverless vehicle projects, Egis demonstrates its innovation capabilities on the world stage and stands out as a major player in the transportation of tomorrow.

Egis vient de signer deux contrats de projet de véhicules autonomes : un projet à Dubaï, sur l’île artificielle BlueWaters, et un projet à Jacksonville, en Floride, aux Etats-Unis.

Pour faire face aux nouveaux défis en matière de mobilités, ingénieurs, designers et constructeurs automobiles planchent sur de nouveaux projets, parfois révolutionnaires, pour changer notre façon de nous déplacer. Parmi ces projets, les véhicules autonomes représentent une première avancée significative. Leur développement fait actuellement l'objet d'études très poussées en ingénierie des infrastructures et robotique mobile dans plusieurs pays du monde.

Des navettes à capacité variable à Dubaï, Emirats Arabes Unis

L'île de "Bluewaters" est une nouvelle destination touristique proposée par Meraas (société immobilière basée à Dubaï).

Le système de transport automatisé (Le Ground Rapid Transit - GRT) reliera l’île Bluewaters au métro de Dubaï, dans le quartier résidentiel, en moins de 5 minutes. Empruntant une plateforme de 2,8 km dédiée à 2 voies de circulation séparées, en majeure partie sur viaduc, il permet un trajet partagé de 6 à 24 passagers par véhicule, variable en fonction des périodes de la journée. Il offrira en effet une flexibilité capacitaire, allant d’un service à la demande en heure creuse jusqu’à 2500 passagers par heure et par direction en période de pointe.

2getthere a été sélectionné comme fournisseur du système et des véhicules de transport autonome.

Egis, en partenariat avec Parsons et Atkins, assurera l'ingénierie de conception et de réalisation de la plateforme de transport, d’une station et du complexe dépôt-centre de maintenance-centre de contrôle, ainsi que de l'intégration du projet dans sa globalité.

Le projet Bluewaters GRT est une première en matière d'utilisation capacitaire du mode de transport par navette autonome. En heure de pointe, le système GRT proposé est en effet comparable en termes de capacité de transport à un système de type tramway léger.

Changement de technologie pour le « people mover » de Jacksonville aux Etats-Unis

Dans le cadre du projet « Utimate Urban Circulator », l’autorité de transport de la ville de Jacksonville (Jacksonville Transportation Authority, JTA) souhaite moderniser son système de transport en commun.  Cet ambitieux projet consiste à réorienter le « Jacksonville skyway », le système actuel de transport automatisé à petite capacité (appelé aussi people mover), qui  existe depuis plus de 30 ans et qui permet de traverser le centre-ville, en un nouveau système de transport en commun basé sur les véhicules autonomes.

La JTA a donc lancé une consultation pour obtenir une étude sur ce projet afin de pouvoir répondre spécifiquement à ses besoins, le planifier dans le temps et bénéficier des meilleures technologies possibles.

Aux côtés de son partenaire américain Louis Berger, Egis est chargé de produire l’étude de ce système de transport par véhicule autonome, qui sera basée sur un panorama des technologies actuellement existantes.

Ce projet, le second aux Etats-Unis pour la joint-venture Louis Berger/Egis, constitue le premier projet de remplacement d’un système de transport existant type people mover par des navettes autonomes.

Egis au cœur des projets innovants

Les navettes autonomes sont au cœur de l’actualité et sont considérées comme les transports de demain.

Cette innovation est rendue possible grâce à une panoplie de capteurs numériques (caméras, radars, sonars, etc.) dont les données sont traitées par des processeurs et des logiciels spécifiques. Grâces à ces outils numériques, il est possible de reconstituer en 3D la situation routière par reconnaissance de formes (limites de chaussées, de voies, d'obstacles, etc.). Leurs algorithmes d'intelligence artificielle permettent de décider de l'action à réaliser sur les commandes du véhicule.

Les navettes autonomes seront source de nombreux défis technologiques et législatifs. Avec ces deux nouveaux projets de véhicules autonomes, Egis démontre sa capacité d’innovation à l’international et se place comme un acteur majeur des transports de demain.

L'association NQT met en œuvre une opération destinée à favoriser l'insertion professionnelle des jeunes diplômés grâce à un système de parrainage par des cadres, et assimilés et dirigeants d'entreprises expérimentés en activité d’un même territoire, voire d’une autre structure en fonction du projet. NQT compte depuis 2005 actuellement environ 30 000 jeunes diplômés accompagnés par environ 8 000 parrains et marraines.

Le dispositif aide les jeunes à réaliser leur projet professionnel en les guidant pas à pas dans leurs démarches. L'engagement de ces professionnels leur donne la possibilité d'acquérir les savoirs fondamentaux nécessaires en entreprises, de peaufiner leur recherche d'emploi et de construire un réseau (codes de l’entreprise, conseils sur le CV et la lettre de motivation, préparation aux entretiens d’embauche, ouverture de réseau…)

NQT propose également aux jeunes diplômés de suivre un parcours de réussite complet en participant à des ateliers organisés avec ses mécènes : découverte métiers, coaching collectif.

Depuis mai 2015, Pascale Mora, responsable performance au sein d’Egis à Marseille, a parrainé 8 filleuls. Ce soutien, cet accompagnement réussi a été récompensé lors de la soirée des trophées de la réussite, le 21 mars 2018.

En savoir plus

Pages