On Tuesday 22 October 2013, Egis inaugurated its new offices in Mongolia. Having conducted activities in the country over the past fifteen years, Egis has acted on its intention to establish a long-term base by forming a new subsidiary, Egis Tiin Mongolia, and joining forces with its local partner, Ikh Tiin.

Egis wishes to continue to contribute its expertise to support the country's economic development whilst protecting populations and the environment.

The new growth in Mongolia brings with it a large number of development opportunities for Egis in the areas of transport, sanitation, mining and urban development, in particular in the capital Ulan Bator.

This subsidiary will enable the group to develop and nurture local skills: engineers, economists and city planners.

More information

Egis a présenté la visite de chantier du projet T1 Debourg à Lyon, le jeudi 3 octobre à une cinquantaine d'étudiants de l'option "Aménagement et Constructions Durables" de l'école Centrale Paris.

Egis est le maître d'oeuvre général du prolongement tramway T1 depuis l'actuel terminus Hôtel de Région – Montrochet jusqu'à la station Debourg en liaison avec la ligne B du métro, également prolongé vers le sud de l'agglomération.

Les quatre institutions publiques impliquées dans le projet sont le SYTRAL, maître d'ouvrage de l'opération, la Ville de Lyon, le Grand Lyon, et le Département du Rhône.

©Ecole Centrale Paris

Egis inaugure, Mardi 22 octobre, sa nouvelle implantation en Mongolie. Présent dans le pays depuis une quinzaine d’années, Egis a souhaité s’y implanter durablement, en créant une nouvelle filiale, Egis Tiin Mongolia et en s’associant avec son partenaire local, Ikh Tiin.

En créant sa nouvelle filiale Egis Tiin Mongolia, Egis souhaite continuer à apporter toute son expertise au service du développement économique du pays dans le respect des populations et de l’environnement.

Le nouvel essor de la Mongolie permet de nombreuses perspectives de développement pour Egis, tant dans les domaines des transports, de l’assainissement, des mines ou du développement urbain, notamment dans la capitale Oulan Bator.

Cette filiale permet également de développer des compétences locales : ingénieurs, économistes, et urbanistes.

Le groupement Egis et Richez et associés réalisera les études de maîtrise d'œuvre du premier site de maintenance et de remisage du matériel roulant (SMR) de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, à Champigny-sur-Marne.

Le groupement assurera la conception et le suivi de la réalisation du site industriel, dans le respect de la charte urbaine, paysagère et architecturale élaborée avec le concours de Barton & Wilmore International architectes conseil de la SGP depuis mai 2012.

Le SMR de Champigny-sur-Marne sera un élément majeur du bon fonctionnement du Grand Paris Express et génèrera la création à terme de plus de 400 emplois.

En septembre dernier, Egis avait remporté avec Setec la maîtrise d'œuvre des systèmes du réseau de transport public du Grand Paris (ligne 15, 16 et 17). L'un des plus gros contrats d'ingénierie pour la réalisation du projet de métro de la région Ile-de-France.

Les équipes d’Acoustb, filiale d'Egis et du CSTB, assurent la conception et le suivi de réalisation sur la partie acoustique et vibratoire du projet.

Depuis six ans la Fondation Egis accompagne les Ateliers de Cergy en décernant un prix de l'innovation à l'une des équipes participant à l'Atelier Ile-de-France. Pour cette 31ième édition, Martine Jauroyon, Présidente de la Fondation Egis et Catherine Jatteau, directrice d'Egis Waste Management, ont remis le 26 septembre dernier, le prix de la Fondation Egis à l'équipe D pour leur projet « Milieux entremêlés » qui propose de reconnecter la Plaine de Pierrelaye-Bessancourt aux continuités écologiques régionales grâce à la structure bocagère.

Pour ce concours autour de la Plaine de Pierrelaye-Bessancourt, 4 équipes étaient en lice.

Il s'agissait pour elles de proposer des scenarii d'avenir pour cette plaine, située au nord-ouest de l'agglomération parisienne ; Plaine aux apparences d'un vaste territoire ouvert et quasi disponible dans un secteur où l'on a au contraire beaucoup construit ces dernières décennies.

Pour Catherine Jatteau, « Cette journée de présentation fût très riche et les exposés de grande qualité. Notre choix s'est porté sur l'équipe D dont le projet est intitulé : Milieux entremêlés. Le fil conducteur de ce projet à forte identité est le Bocage. Ce projet est innovant par son approche :

  • Environnementale : la pollution est présentée comme une opportunité,
  • Sociale : le bocage crée le lien entre les populations, les infrastructures, la foret, les zones agricoles...
  • Économique : le projet est en lien avec la cosmetic valley pour valoriser la production locale de fleurs »

 © Ateliers de Cergy

 

En savoir plus sur la Fondation Egis

la Fondation d'entreprise Egis a pour objet de promouvoir et de favoriser l'innovation et la créativité de l'ingénierie, notamment dans les domaines du développement durable, et de soutenir des actions sociales et éducatives y afférentes en faveur d'étudiants français ou étrangers.

En savoir plus sur les Ateliers de Cergy

Les Ateliers, association à but non lucratif créée en 1982 par les urbanistes de la Ville Nouvelle de Cergy-Pontoise, organise en France et à l'international des ateliers de production collective au service du projet territorial, permettant de porter un regard nouveau, varier les échelles, oublier les frontières administratives, revisiter les territoires.

Ces ateliers réunissent des étudiants ou professionnels de toutes nationalités sélectionnés avec une grande exigence, qui prennent part pendant plusieurs semaines à une réflexion en équipe au croisement de la planification et de l'architecture, en intégrant d'autres disciplines : géographie, économie, paysage, sociologie, art, ingénierie, environnement... La valeur ajoutée de ces ateliers réside d'une part dans la production d'analyses et d'idées originales, que la pression du quotidien et les rôles institutionnels ne permettent pas toujours de faire émerger, et d'autre part dans les rencontres et échanges informels des décideurs, acteurs et professionnels de l'urbain qui jalonnent le déroulement des ateliers.

 

The 30-year Public-Private Partnership contract of the L2 Marseille Bypass has just been signed between the French State and the Société de la Rocade L2 de Marseille, led by Bouygues Travaux Publics, for a total project cost of €620 million.

The Société de la Rocade L2, in which Egis is a shareholder, will create a toll-free urban expressway of 10 kilometers, connecting the A7 motorway to the North with the A50 motorway to the East. This link will divert traffic away from the center of Marseille and decongest the city.

Two distinct stretches will be designed and built: a completely new section to the North of the city (4.1 km) and completion of the construction of the East section, 5.5 km long, begun some twenty years ago.

Besides Egis, the Société de la Rocade L2 de Marseille is formed by Bouygues Construction (Bouygues Travaux Publics, the lead company, Bouygues Travaux Publics Régions France, DTP Terrassement and Bouygues Energies & Services), Colas Midi-Méditerranée, Spie batignolles, Meridiam Infrastructure and CDC Infrastructure.

As 5% shareholder of the Société de la Rocade L2, Egis is involved in maintenance activities and more particularly to support maintenance management assistance and major maintenance and renovation. Egis will be also in charge of fixed operating equipment together with Bouygues Group companies as well as construction engineering of the Rocade L2.

The project will be jointly financed by the State (27.5%), the Provence-Alpes-Côte d'Azur (22.5%), the Bouches-du-Rhône Department and the Marseille Provence Metropole Urban Community. This contract will benefit from a private bond financing.

The completion of this intra-urban expressway initiated by the government is aimed at improving the quality of life of residents of Marseille thanks to a 60% covered route and neighboring surface changes.

Works will start in July 2014, allowing for an opening of the L2 East in July 2016 and of the L2 North in October 2017.

© Pixxim / Bouygues

Le contrat de Partenariat Public-Privé de la Rocade L2 à Marseille vient d'être signé entre l'Etat et la Société de la Rocade L2 de Marseille, emmenée par le mandataire Bouygues Travaux Publics, pour un montant de 620 millions d'euros et une durée de 30 ans.

La Société de la Rocade L2, dont Egis est membre, réalisera une voie rapide urbaine gratuite d'une dizaine de kilomètres, reliant les autoroutes A7 au nord et A50 à l'est. Cette liaison doit contourner le centre-ville et délester notamment les boulevards qui font aujourd'hui fonction de rocade.

Deux tronçons distincts seront réalisés : la construction d'une section neuve au Nord de la ville (4,1 km) et l'achèvement de la construction de la section Est (5,5 km), démarrée il y a une vingtaine d'année.

Outre Egis, la Société de la Rocade L2 est composée de Bouygues Construction (Bouygues Travaux Publics - mandataire, Bouygues Travaux Publics Régions France, DTP Terrassement et Bouygues Energies & Services), Colas Midi-Méditerranée, Spie batignolles, Meridiam Infrastructure et CDC Infrastructure.

Actionnaire à 5% de la Société de la Rocade L2, Egis participe notamment aux activités de maintenance et plus particulièrement aux missions d'assistance à maîtrise d'ouvrage maintenance et GER (Gros Entretien Réparations). Egis sera également en charge des équipements fixe d'exploitation en collaboration avec des sociétés du groupe Bouygues ainsi que de l'ingénierie de la construction de la Rocade L2.

Les concours publics au financement de la L2 sont apportés à hauteur de 27,5% respectivement par l'Etat, la Région Provence Alpes Côte d'Azur et 22,5% par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône et la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole Ce Contrat profitera d'un financement en partie privé obligataire.

La réalisation complète de ce projet d'autoroute intra-urbaine initié par les pouvoirs publics vise à l'amélioration de la qualité de vie des habitants des quartiers traversés grâce à une couverture du tracé sur 60 % de son linéaire et à des réaménagements limitrophes de surface.

Les travaux démarreront en juillet 2014, permettant une ouverture de la L2 Est dès juillet 2016 et l'ouverture de la L2 Nord en octobre 2017.

© Pixxim / Bouygues

Mercredi 9 octobre avait lieu le lancement de la deuxième édition d'Expression Paysagère. Paru aux éditions ICI interfaces, cet ouvrage recueille 84 projets de 35 agences françaises de paysage et d'urbanisme. Il fait suite au premier tome, Expression paysagère, Création française, paru en 2007.

Trois projets d'atelier VILLES & PAYSAGES, société Egis, apparaissent dans cette encyclopédie de références du paysage français :

  • l'esplanade Lamartine à Mâcon, grande esplanade aérée et piétonne, lieu de rendez-vous des mâconnais ;
  • les espaces publics du Zénith de Strasbourg, conçus d'avantage comme un parc urbain et une promenade piétonne que comme un simple parking de 3 000 places. Ce projet recevait en 2010 la victoire d'argent aux Victoires du paysage (catégorie Communes et communautés de plus de 100 000 habitants) ;
  • cet ouvrage fait la part belle à la réalisation du parc des rives de la Thur à Cernay, projet de 12 ha primé à quatre reprises. En plus d'être présenté au début du livre, le projet a été sélectionné pour la première de couverture.

Expression Paysagère II est préfacé par Michel Racine, architecte-paysagiste, écrivain et membre du Comité Scientifique International ICOMOS-IFLA. Accompagné de Vincent Piveteau, directeur de l'Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, il a présenté l'ouvrage lors de son lancement à la librairie Flammarion du Centre Georges Pompidou.

© Atelier VILLES & PAYSAGES / Zeppeline / Balloïde-photos / Julvez Laurent

On 24th September, Egis signed the contract with the "Alliance for Toll Interoperability" (ATI) in the US. This contract includes the supply, implementation and operation of the nationwide interoperability HUB for billing the tolls of interstate motorists, based on license plate camera reads and transponders.

The Alliance for Toll Interoperability has grown to include forty (40) full members consisting of toll road operators from within the United States, and three (3) affiliate members from Canada, Australia and New York USA. It was founded in 2009 to promote and implement interstate interoperability for the benefit of customers and member agencies. This mission is becoming increasingly important as electronic non-stop toll systems are being planned and implemented across the United States.

Egis and sanef are 50/50 shareholders of Secure Interagency Flow LLC (SIF), in charge of the interoperability contract. Within this joint venture, Egis will focus on operating activities and sanef its america Inc. will supply the system.

This new success paves the way for Egis to enter a prosperous US tolling market.

©ATI

More information

Le 24 Septembre 2013, Egis a signé un contrat avec « Alliance for Toll Interoperability » (ATI) aux Etats-Unis. Ce contrat comprend la fourniture, la mise en place et l'exploitation de la plate-forme nationale d'interopérabilité de collecte et de vérification du paiement du péage par transactions vidéo (plaques d'immatriculation) et par transactions badges.

Créée en 2009, ATI est une organisation regroupant plus de 40 autorités locales américaines (agences) en charge de la collecte du péage. Elle a souhaité développer l'interopérabilité entre les réseaux de ses membres pour faciliter l'acquittement du péage par leurs clients.

Egis et Sanef sont actionnaires à 50/50 de la société Secured Interagency Flow (SIF), en charge de ce contrat d'interopérabilité de télépéage. Au sein de cette société, Egis sera en charge de l'exploitation et sanef its America de la fourniture du système.

Ce nouveau succès ouvre la voie à Egis pour pénétrer un marché américain du péage très porteur.

©ATI

Pages