Communiqués de presse

10 Juin 2021

 

Le groupe Egis acquiert la société Kern, spécialisée dans l’organisation et la direction d’opération (PMO) dans le domaine du Bâtiment

Egis poursuit son développement dans l’ingénierie du bâtiment en France avec l’acquisition à 100 % de Kern, et accroit ainsi le champs de ses expertises humaines et numériques.


Une approche transversale unique sur le marché

Depuis sa création en 2014, Kern a bâti et développé une offre transversale dédiée à l’organisation et la direction de chantier dans le but d’accompagner les maîtres d’ouvrage et les grandes entreprises du BTP dans leurs problématiques spécifiques. Kern leur apporte son expertise en construction neuve ou rénovation qu’il s’agisse d’ensembles de bureaux, de commerces, d’hotels ou de programmes mixtes.

Kern participe activement à l’évolution des méthodes de construction en intégrant tout au long de la chaine de valeur les outils numériques jusqu’au lean management, en intégrant systématiquement la planification collaborative LPS et la planification 4D. Cette approche apporte sur les chantiers une vision robuste et réelle des méthodes de travaux avec anticipation des interfaces pour un management efficace des travaux.

Un atout face à la concurrence

Thomas Salvant, directeur exécutif Bâtiment d’Egis indique : « Face à une concurrence accrue et à la consolidation rapide du secteur, dans des métiers où les compétences humaines et techniques sont essentielles pour répondre aux enjeux de nos clients, l’acquisition de Kern va nous permettre de nous renforcer avec des équipes reconnues et de bénéficier des développements d’outils numériques de planification au service de la maîtrise de l’organisation des travaux. Enfin, ce sera aussi l’occasion de proposer nos compétences complémentaires à un réseau de clients élargi. »

Kern apporte à Egis sa diversité de clients et le potentiel de plus de 40 hommes et femmes, permettant ainsi, le développement de ses activités, et de répondre de manière adaptée à des opérations toujours plus complexes.

Laurent Le Saux et David Gaon, cofondateurs de Kern, déclarent : « Ce rapprochement est une opportunité partagée de croissance exceptionnelle dans un contexte où les ressources expérimentées sont rares. C’est aussi le moyen de croiser nos expériences différentes, nos process, nos savoirs-faire dans l’intérêt de nos collaborateurs et de nos clients communs et à venir. »  

 

08 Juin 2021

 

Le groupe Egis acquiert la société AD Ingé et sa filiale AD Conseil et se renforce dans l’ingénierie du désamiantage, de la déconstruction et de l’économie circulaire

En accord avec sa stratégie de lutte contre le réchauffement climatique, Egis poursuit la construction de son offre bas carbone et prend une participation majoritaire au capital d’AD Ingé, spécialisée dans la déconstruction, le désamiantage et le déplombage de bâtiments, de sites industriels et de tout type d’ouvrage de génie civil (tunnels, ponts, barrages,..). Ce rapprochement va permettre l’élaboration d’offres de prestations communes, avec une réponse unique et une meilleure lisibilité pour les clients sur l’organisation décisionnelle.


Une offre complète pour des opérations de démantèlement ou de démolition

AD Ingé occupe aujourd’hui une place de leader dans le grand ouest de la France et en région parisienne dans le secteur de la maîtrise d’œuvre de désamiantage et de déconstruction.

Egis, qui dispose déjà d’un savoir-faire reconnu en matière de dépollution et de gestion des sites et sols pollués, mais aussi de démolition et désamiantage dans le domaine du bâtiment, va compléter son offre et bénéficier de toute l’expertise des équipes d’AD Ingé en matière de désamiantage, de tri sélectif, de recyclage et de réemploi, sur des opérations de démantèlement ou de démolition qui concernent non seulement les bâtiments mais également les grands ouvrages : ponts, tunnels, barrages, etc.

Des synergies pour un vrai potentiel de croissance

Cette nouvelle acquisition confirme la volonté d’Egis d’être un acteur clé dans la construction de la ville durable. Egis contribue à relever le défi de la transition vers une économie circulaire en proposant une assistance sur mesure visant à trier et à recycler le maximum de déchets issus de la déconstruction. Cela passe aussi par le fait d’accompagner les décideurs durant toutes les étapes de la chaîne de valeur, depuis la phase d’extraction jusqu’au recyclage, en passant par la transformation et la constitution de produits durables.

Experts en désamiantage, AD Ingé pourra apporter son expertise sur le sujet complexe de l’amiante, pour l’accompagnement des clients durant toutes les phases des projets pour sécuriser les opérations, maîtriser les risques et budgets, dans un parfait souci environnemental.

Catherine Jatteau, directrice Environnement & Energie d’Egis, précise : « Nos clients privés ou publics recherchent de plus en plus des acteurs capables d’assurer la gestion complète des opérations de démantèlement ou démolition : depuis la phase d’étude sur le désamiantage, la démolition, la dépollution et la gestion des terres polluées, jusqu’à la transmission des documents garantissant la traçabilité et la sécurité. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur l’expertise complémentaire des équipes d’AD Ingé pour élargir le spectre de nos compétences.. C’est aussi un nouvel élan commercial pour nous, qui va nous donner les moyens d’accéder à des chantiers industriels de plus grande envergure. »

AD Ingé, qui souhaite développer davantage son activité vers le secteur industriel et les acteurs privés, va pouvoir, de son côté, bénéficier de l’important réseau d’Egis et s’appuyer sur le savoir-faire éprouvé du groupe en matière de gestion de terres et sols pollués. De même, les marchés grands comptes, qui étaient pour l’instant fermés à AD Ingé du fait de sa structure, vont être ouverts sur les sujets amiante et démolition, complémentaires de ceux de la dépollution.

« Avec Egis, nous avons une réelle vision commune de qualité dans la réalisation des études, le suivi des clients, le rendu des prestations et le suivi des missions, ainsi qu’une complémentarité de fait sur les sujets désamiantage-démolition  et  dépollution. Nous allons pouvoir mettre à profit nos savoir-faire mutuels afin de proposer des réponses groupées sur les projets de démantèlement industriel avec dépollution des sols. Nous avons hâte également de pouvoir consolider les liens et relations commerciales que nous entretenons déjà avec les autres spécialités du groupe Egis comme le bâtiment, le rail, ou encore les grands ouvrages.» déclare Fabrice Emeriau, fondateur et actuel gérant d’AD Ingé.

 

07 Juin 2021

 

Tramway de Nice : Egis et ses partenaires remportent une nouvelle ligne

Egis, mandataire du groupement TramWest4, remporte, avec ses partenaires Ingérop, Stoa, et In Situ Benaim Nivaggioni Architectes, le contrat de maîtrise d’œuvre de la 4ème ligne de tramway de la métropole niçoise. Celle-ci reliera Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer et viendra s’ajouter aux 3 lignes déjà en service.


Le réseau de la métropole niçoise s’agrandit

La ligne 1 de tramway, mise en service fin 2007, puis les lignes 2 Est-Ouest et 3 entre l’aéroport et Saint-Isidore, ont été livrées dans leur totalité en 2019 par le groupement Essia, maître d’œuvre de cette opération dont Egis était mandataire. Ces lignes constituent l’actuel réseau de tramway de la métropole Nice Côte d’Azur. La ligne 4 sera la prochaine ligne de tramway structurante à venir compléter ce réseau.

La ligne 4 de tramway est un projet d’envergure pour le territoire métropolitain. Elle va permettre de desservir les 2ème et 3ème villes de la Métropole Nice Côte d’Azur que sont Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent-du-Var et de les relier au cœur de la plaine du Var et au reste du territoire.

C’est la 1ère ligne de tramway à  franchir le Var et à sortir de la ville de Nice. Longue de 7,1 km, cette nouvelle ligne reliera le quartier de Saint-Augustin/Grand Arénas (au droit de la future gare TGV), sur la commune de Nice, et le centre-ville de Cagnes-sur-Mer, en passant par Saint-Laurent-du-Var.

Le developpement durable, un enjeu fort pour le projet

Les objectifs de la ligne 4 de tramway s’articulent autour des 3 dimensions du développement durable : environnementale, économique et sociale. Le but est de requalifier les espaces publics en proposant un mode de transport parfaitement intégré, doux et moins polluant. L’arrivée de ce nouveau mode de transport est une véritable opportunité pour changer profondément la physionomie de la basse rive droite du Var, tout en respectant les singularités et activités des différents territoires traversés.

Le groupement TramWest 4 aura en charge la maîtrise d’œuvre complète de l’opération et proposera des solutions innovantes pour réaliser un tramway adapté aux usages de demain. Au cœur des défis environnementaux, ce projet fera la part belle à l’écoconception, afin de favoriser un développement durable et écologiquement responsable du territoire métropolitain. Les enjeux en matière de développement durable seront pris en compte dès le début de projet : dans les phases de conception, de réalisation puis d’exploitation.

  Un groupement local, impliqué et expérimenté

De 2010 à 2019, les équipes d’Egis et ses partenaires au travers du  groupement Essia ont œuvré pour livrer avec prouesse les lignes T2 et T3, deux lignes de tramway innovantes et avec des nombreux défis.

Très attachées à ce territoire et son patrimoine, le groupement TramWest 4 est très fier de repartir pour cette nouvelle aventure aux côtés de la Métropole Nice Côte d’Azur, et de poursuivre la transformation du territoire métropolitain, au travers de cette 4e ligne de tramway, qui améliorera sensiblement la mobilité et la qualité de vie des habitants.

 

07 Juin 2021

 

Egis est fier de parrainer une bourse d'études avec l'Université de Balamand au Liban

Egis a le plaisir de dévoiler le nom du lauréat de sa bourse d’études d’un montant de 5 000 euros, revenant à un étudiant de premier cycle en aéronautique de la faculté d'ingénierie de l'Université de Balamand au Liban.


Egis continue de célébrer ses 50 ans dans l'aviation avec le financement d’une troisième bourse d'études auprès d’un étudiant dans le secteur de l’aviation, cette fois au Moyen-Orient. Le lauréat de cette année est Hussam El Omari, un étudiant en ingénierie aéronautique qui entamera sa dernière année à l’automne 2021. 

Egis et l'Université de Balamand sont convenus d'attribuer la bourse d’études en fonction du mérite et des résultats scolaires des candidats. Par ailleurs, l'éligibilité était réservée aux étudiants à faibles revenus et suivant un cursus diplômant dans l'Institut d'aéronautique, au sein de la faculté d'ingénierie. La bourse de 5 000 euros couvrira l'année 2020/2021 et prendra en charge les frais universitaires de l'étudiant.

Jacques Khoriaty, directeur commercial d'Egis au Moyen-Orient, a déclaré : « En tant que société de conseil et d'ingénierie leader dans le domaine de l'aviation, nous souhaitons apporter notre soutien à la nouvelle génération d'experts et d'ingénieurs du secteur. Cette bourse aide de jeunes talents à réaliser leurs ambitions, sans que cela dépende de leur situation financière ou de leur milieu social. Le fait d’accompagner des étudiants au Moyen-Orient prend également tout son sens dans une région où Egis travaille avec ses partenaires et ses clients depuis plus de 40 ans. Nous sommes convaincus de l'engagement de l'Université de Balamand à former des professionnels qualifiés qui contribueront demain au secteur de l'aviation. M. Hussam El Omari a un dossier universitaire brillant et est également impliqué dans de nombreuses activités extrascolaires, y compris dans le domaine humanitaire. Son profil correspond parfaitement à l'esprit et à l'objectif de la bourse Egis. »

Le professeur Rami J. Abboud, vice-président pour l'internationalisation et l'engagement et doyen de la faculté d'ingénierie de l'Université de Balamand, a ajouté : « Je suis fier de voir l'un de nos meilleurs étudiants, Hussam El Omari, recevoir cette prestigieuse bourse financée par Egis. Je pense qu’Hussam a un avenir prometteur devant lui. C’est un élève travailleur, brillant et impliqué dans ses études, possédant toutes les qualités d'un étudiant exemplaire. En tant qu'université, nous nous engageons à travailler avec des partenaires internationaux de renom comme Egis, afin de promouvoir l'internationalisation de nos programmes et d’apporter de la valeur ajoutée à l'expérience de nos étudiants. Je suis très reconnaissant envers Egis pour le financement de cette bourse qui, je l’espère, augurera de futures collaborations entre nos organisations ».

En 2019, Egis a attribué sa bourse d’études à Nicolas Tigranoff, élève ingénieur à l'École nationale de l’'aviation civile (ENAC), en France. En 2020, le lauréat de la bourse Egis était Thierry-Picard Assouanou Kouassi, étudiant de l'Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

 

02 Juin 2021

 

Egis va rénover les chaussées aéronautiques de l’Aéroport de Strasbourg

Egis assurera la maîtrise d’œuvre complète de conception et du suivi de réalisation de cette opération de rénovation de la piste, des prolongements d’arrêt et des taxiways, ainsi que de l’aire de stationnement des avions. Egis a été retenu pour ses compétences en chaussées aéronautiques, en sécurité aéroportuaire et pour sa capacité à accompagner l’Aéroport de Strasbourg sur ce projet d’envergure.


Egis assurera la maîtrise d’œuvre complète de conception et du suivi de réalisation de cette opération de rénovation de la piste, des prolongements d’arrêt et des taxiways, ainsi que de l’aire de stationnement des avions. Egis a été retenu pour ses compétences en chaussées aéronautiques, en sécurité aéroportuaire et pour sa capacité à accompagner l’Aéroport de Strasbourg sur ce projet d’envergure. 


L’Aéroport de Strasbourg-Entzheim lance un programme global de rénovation de ses chaussées aéronautiques et de mise en conformité avec la réglementation de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), dans le cadre d’un plan d’investissement de 14,5 millions d’euros sur 5 ans. La mission d’Egis portera en particulier sur la rénovation des chaussées aéronautiques, la collecte et gestion des eaux pluviales, les réseaux et leur génie civil, le balisage lumineux et le marquage aéronautique. Des études seront également menées sur la bande de piste et certains taxiways, les aires de sécurité d'extrémité de piste et la rampe d’approche. Une assistance réglementaire et administrative liée aux aspects environnementaux sera par ailleurs assurée.


Les travaux sur la piste nécessiteront sa fermeture au trafic aérien dans un délai qui devra être le plus court possible, l’aéroport ne disposant que d’une seule piste. Cela nécessite une réactivité et une disponibilité particulière des équipes d’Egis en tant que maître d’œuvre, ainsi qu’une excellente coordination avec les différents services et parties prenantes de la plate-forme. Les autres travaux seront entrepris avec maintien du trafic.


Egis possède une expertise reconnue dans les études et la maîtrise d’œuvre de travaux d’infrastructures aéronautiques sur différents aéroports comme Toulouse-Blagnac, Saint-Nazaire, Carcassonne ou Pau, y compris avec ouverture partielle au trafic comme sur les plates-formes de Tahiti-Faa’a en Polynésie et de Pointe-Noire au Congo. 

 

27 Mai 2021

 

Accord Intergouvernemental Pérou-France : le groupement mené par Egis va assurer l’Assistance Technique pour la construction de deux projets routiers stratégiques pour le développement économique du pays

Egis, en groupement avec Setec, fournira pendant une dizaine d’années les services de Project Management Office (PMO) relatifs à deux projets routiers « Carretera Daniel Alcides Carrión » (Carretera Central), dans le Centre du pays et « Via Expresa Santa Rosa », à Lima. Cette attribution de contrat intervient dans le cadre de l’Accord Intergouvernemental (AIG) signé entre le Pérou et la France le 27 mai 2021.


Des projets majeurs pour le développement économique du pays

La route « Daniel Alcides Carrión », également appelée Carretera Central, relie Lima à la région de Junin dans le centre du Pérou. Longue de 135 km, cette autoroute traverse la Cordillère des Andes nécessitant ainsi la construction de nombreux tunnels et viaducs. Cette route est stratégique pour le désenclavement des populations des régions du Centre et du Sud du pays et le développement économique du pays permettant une interconnexion routière avec Lima, capitale économique.

La route « Via Expresa Santa Rosa » comporte un viaduc d’environ 4 km sur l’emplacement actuel de l’avenue Santa Rosa, reliant l’aéroport de Lima à la Costanera, route longeant la côte. Cet axe va permettre un accès plus rapide et plus direct à l’aéroport international Jorge Chávez.

L’ensemble des projets représente un montant de plus de 3 500 M USD. Ils contribuent à réduire le déficit d’infrastructure et participent à la réactivation économique du pays.

Une équipe d’experts multidisciplinaires mobilisée

Pour le compte de PROVIAS NATIONAL, au sein du Ministère des Transports et de la Communication, les services de Project Management Office seront assurés pendant une dizaine d’années par une importante équipe d’experts internationaux et locaux, mobilisée au Pérou et en France. Ces services incluent des prestations de gestion de projet, de révision des études et de passation de marchés d’études détaillées, de travaux et de supervision de travaux, selon les standards internationaux apportant qualité et transparence. En phase travaux, la PMO, au travers des différents contrats qu’elle aura établis pour le compte de PROVIAS NATIONAL, assurera un suivi continu de l’avancement de la réalisation des projets.

Avec cet important contrat, Egis réaffirme ainsi ses ambitions de développement en Amérique Latine. Présent dans la région (Brésil, Colombie, Mexique, Chili, Pérou) depuis plus d’une quarantaine d’années avec plus de 1000 collaborateurs, Egis est un acteur majeur en ingénierie et exploitation des infrastructures de transports.

 

20 Mai 2021

 

Laurent Germain, directeur général d’Egis, est nommé président du conseil d’entreprises France-Ukraine de MEDEF International

« Je suis très fier d’avoir été nommé président du conseil d’entreprise France-Ukraine et de poursuivre les actions engagées par mon prédécesseur, Nicolas Jachiet, qui assumait ce rôle depuis 2017.


L’Ukraine tient une place importante dans le développement international du groupe Egis et constitue notre pivot régional pour nos activités en Europe de l’Est et Asie centrale. En 25 ans de présence, nous sommes devenus un acteur de premier rang dans le domaine des transports routier et ferroviaire en Ukraine. Une position que nous souhaitons conforter sur l’ensemble de nos spécialités, en accompagnant notamment les investissements français majeurs prévus dans les infrastructures. Nous suivons tout aussi activement les perspectives nationales de développement des concessions routières et aéroportuaires et ambitionnons de nous développer plus avant dans le domaine de l’énergie, au bénéfice de toute la région. C’est d’ailleurs depuis notre bureau de Kiev que nous allons prochainement mener, aux côtés de notre partenaire EDF, le projet de modernisation de la centrale hydroélectrique d'Uch-Kurgan au Kirghizistan. Un projet tout à fait essentiel pour la sécurité énergétique régionale et la réduction de l'empreinte carbone en Asie centrale. Fort de notre expérience dans la région, j’aurai à cœur d’accompagner et d’appuyer le développement des partenariats et coopérations économiques entre La France et l’Ukraine. » déclare Laurent Germain.

1er réseau d’affaires privé français à l’international, MEDEF International conduit à travers son conseil d’entreprise France-Ukraine des actions collectives pour promouvoir les solutions françaises sur le marché ukrainien. MEDEF International est actif avec l’Ukraine depuis 1991, année où ont été établis les contacts avec les nouveaux dirigeants politiques, économiques et patronaux du pays. MEDEF International, aux côtés des autorités françaises et ukrainiennes, accompagne et appuie le développement des partenariats et coopérations économiques et industriels, basés sur des complémentarités, des intérêts partagés et porteurs de succès sur le marché ukrainien. MEDEF International a conduit 12 missions d’entreprises françaises en Ukraine et reçu une cinquantaine de décideurs publics et privé. Il est associé, depuis 2010, à la commission mixte France-Ukraine.

Laurent Germain a débuté sa carrière professionnelle au ministère de l’Economie et des Finances. En 2004, il devient conseiller du ministre délégué à la Recherche, M. François d’Aubert, en charge des affaires budgétaires. En 2005, il devient directeur financier du Centre national d’études spatiales (CNES). Il assure alors également la présidence du conseil d’administration du CLS, filiale du CNES. En 2014, il rejoint Segula Technologies, groupe mondial d’ingénierie et de conseil en technologies, au poste de directeur général. Il est nommé directeur général d’Egis en juillet 2020.

Ancien élève de Sciences-Po Paris, Laurent Germain est diplômé de l’ESSEC (Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales) et de l’Ecole Nationale d’Administration (Promotion 2000).

 

17 Mai 2021

 

Egis et Smart Service Connect allient leurs compétences pour développer des produits et services dans le domaine de la relation aux usagers et de la collecte de données

L’ambition d’Egis dans le numérique continue de se matérialiser par une prise de participation (25 %) au capital de Smart Service Connect, une start-up niçoise spécialisée dans le développement de services et applications numériques. A cette occasion, Smart Service Connect devient UBIPLACE et intégrera, début juillet, de nouveaux locaux.



De gauche à droite : Laurent Germain, Directeur général du groupe Egis, et les quatre fondateurs d’UBIPLACE (ex- Smart Service Connect) : Emmanuel Souraud, Directeur général, Rémi Mejias, responsable marketing et relation clients, Benjamin Mondou, Président, Jean-Denis Paris, responsable technique et design.



© Didier Ours


La Data au coeur de l’humain

Créée en 2016 par 4 associés, Smart Service Connect est leader de la gestion de la relation aux usagers durant les phases travaux (bâtiments et infrastructures) et révolutionne la collecte de données terrains.

A l’origine, la société a développé un outil de mise en relation entre des syndics et des copropriétaires dans le cadre des gestions d’immeubles. Un appel à projet européen en 2018, à Nice, lui a permis de transposer cette application au domaine des chantiers urbains, avec le même principe de mise en relations des acteurs du chantier, permettant ainsi d’étendre le service à la gestion des usagers dans les infrastructures et les ouvrages neufs ou exploités. De cette expérimentation est née une première plate-forme, dédiée aux travaux,  100 % web accessible via smartphone et autres supports numériques. Les cas d’usage de cette plate-forme sont multiples : gestion de la gêne occasionnée aux riverains sur un chantier, gestion quotidienne de la maintenance d’un port, d’un aéroport (ou de tout autre grande infrastructure ou ouvrage), collecte de données de bâtiments ou d’infrastructures, gestion de l’écoute client…

Une volonté commune de digitaliser la profession

Par cette prise de participation, Egis affirme son ambition de diversifier ses compétences et de développer son offre de services dans les secteurs clés du numérique et de la smart city, notamment en matière de supervision de chantiers urbains. L’opération va ainsi permettre à l’ensemble des spécialités et entités du Groupe de travailler de manière plus transversale, en proposant à leurs clients des services numériques à haute valeur ajoutée (jumeaux numériques, asset management, applications de chantier…). Ce rapprochement va également permettre à Egis de pénétrer de nouveaux marchés et de renforcer sa présence commerciale auprès de clients cibles, au cœur de l’écosystème numérique.

"Nous nous réjouissons de ce rapprochement avec UBIPLACE, une des start-up les plus innovantes de France, avec qui nous avons déjà commencé à révolutionner, grâce au numérique, nos méthodes de travail sur le terrain en matière d’ingénierie de la construction et de l’exploitation. Nous avons hâte de pousser plus loin notre collaboration sur des projets communs et de développer de nouvelles solutions digitales au bénéfice direct de nos clients et partenaires." déclare Laurent Germain, directeur général du groupe Egis.

UBIPLACE va quant à elle pouvoir bénéficier du réseau Egis pour s’ouvrir à un marché important en France et à l’international et trouver de nouvelles applications aux services qu’elle développe, en particulier pour les marchés de travaux (infrastructures et ouvrages neufs ou exploités). Cette collaboration sera également l’occasion pour les deux structures de fiabiliser et pérenniser les services Travaux Connectés by Egis et Smart Vigie, testés ensemble lors du projet emblématique du tramway de Nice.

"Nous sommes ravis qu’Egis entre au capital d’UBIPLACE avec une ambition de développement partagée et un groupe dans lequel nous reconnaissons nos valeurs : bienveillance, respect, engagement, performance." précise Benjamin Mondou, Président d’UBIPLACE.

 

20 Avril 2021

 

Egis, le Sytral, la Métropole de Lyon et le CEREMA déploient un dispositif de feu innovant pour favoriser les mobilités actives

Egis participe, avec le Sytral, la Métropole de Lyon et le CEREMA, à une expérimentation nationale d’un dispositif de feu de signalisation innovant sur le cours Charlemagne. Ce dispositif vise à favoriser les mobilités actives et sécuriser la cohabitation entre les tramways et les vélos grâce à un feu clignotant permettant aux cyclistes de franchir le feu en parallèle du tramway.


Menée dans le cadre de la mise en service du prolongement du T2 jusqu’à Hôtel de Région Montrochet (secteur de la Confluence), cette expérimentation a déjà fait ses preuves sur la ligne C3 (liaison de Bus à Haut Niveau de Service majeure reliant la Gare Saint Paul à Vaulx-en-Velin) où 11 carrefours sont équipés mais son déploiement sur un carrefour tramway dans des configurations fonctionnelles aussi poussées est une première en France.

Le bilan qui sera réalisé à l’issue de cette expérimentation permettra de décider de son déploiement à une plus grande échelle.

Vous trouverez ci-après le lien du film de ce dispositif innovant : https://vimeo.com/539065875

 

16 Avril 2021

 

Ouganda : Egis remporte le contrat d’exploitation et de maintenance de la première route à péage du pays, la voie rapide Kampala-Entebbe

Egis vient de signer avec l'Autorité Nationale des Routes de l'Ouganda (UNRA) un contrat d'exploitation et de maintenance de la nouvelle section de la voie rapide Kampala-Entebbe, reliant la capitale à son aéroport international.


© Didier Martinho

 

Pages

Recevez nos communiqués

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.