Communiqués de presse

05 Juillet 2013

 

Inauguration du port d’escale de Carabane (Sénégal)

Egis maître d’œuvre

Samedi 6 juillet 2013, l’État du Sénégal inaugure le nouveau port d'escale de Carabane. Ce projet de réhabilitation de la ligne maritime Dakar-Ziguinchor a été entrepris suite au naufrage du navire Joola en septembre 2002. L'ancienne capitale de la Casamance voit se concrétiser un ouvrage majeur pour l'île, classée au patrimoine historique et environnement touristique. Egis a assuré la maîtrise d'œuvre du port d'escale.

Crédit image © Egis

 

Un ouvrage ambitieux

Egis, riche de sa connaissance historique du Sénégal depuis les années 1960, grâce notamment à l’étude menée pour l’escale de Dakar et la maîtrise d’œuvre complète de la reconstruction du port de Ziguinchor, est désigné en 2009 pour assurer la maîtrise d’œuvre travaux du port d’escale de Carabane.

L’objectif de l’Etat du Sénégal, représenté par le Ministère de la pêche et des affaires maritimes et l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (ANAM), est l’amélioration globale de la liaison Dakar-Carabane-Ziguinchor par la construction d’un débarcadère plus sécurisé. Le nouveau port d’escale garantit aux nouveaux navires, qui assurent la liaison maritime, un accostage en toute sécurité.

Le projet devait répondre à des ambitions politiques, économiques et sociales dans un contexte sensible. Ce nouveau port d’escale devait notamment favoriser la production régionale de Carabane et l’échange avec le marché de Dakar afin de désenclaver la Casamance.

L’inauguration sera également l’occasion de rendre hommage à Malang Badji, célèbre artiste-peintre sénégalais, disparu en avril 2013.

Les missions d’Egis

Le port escale de Carabane est le résultat d’un processus de conception et de suivi de réalisation en plusieurs étapes menées par les équipes d’Egis.

En premier lieu, elles ont assuré l’étude du débarcadère comprenant :

  • un diagnostic de la situation actuelle et l’analyse des besoins avec la participation de la population locale et des autorités de la Région et de l’Etat,
  • la sélection du site optimum permettant un accostage autonome des navires en fonction des courants et de l’évolution prévisible des fonds marins,
  • l’élaboration d’un schéma d’aménagement d’un débarcadère adapté aux contraintes naturelles, économiques, logistiques et environnementales au niveau d’Avant-Projet Sommaire (APS),
  • l’Avant-Projet Détaillé (APD) du débarcadère à l’issue de campagnes de topographie, bathymétrie, et géotechnique,
  • l’élaboration du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) 

Egis a également mené l’étude d’impact environnemental et sociétal sur l’île abritant des vestiges historiques et candidate pour être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Enfin, les équipes d’Egis ont assuré  la supervision des travaux en s’assurant du respect de la philosophie du projet jusqu’à sa réalisation finale.

 

 

01 Juillet 2013

 

Deuxième contrat d'exploitation d'autoroute turque attribué à Egis en un an

Le 24 juin 2013, Egis a signé un contrat pour l’exploitation et la maintenance de l’autoroute Gebze-Izmir en Turquie avec OTOYOL, le concessionnaire désigné par la Direction Générale des Autoroutes de Turquie (« KGM »). Ce nouveau contrat est le second remporté par Egis en Turquie, après celui du Tunnel Eurasia attribué en décembre 2012 (tunnel routier à double étage de 5,4 km sous le Bosphore).

Photo © Alberto Tortola

 

Egis actionnaire à 50% de la société d'exploitation

OTOYOL YATIRM ve IŞLETME A.Ş. ("OTOYOL AS") a été choisi par la Direction Générale des Autoroutes de Turquie ("KGM") comme le concessionnaire privé pour ce projet.

Après la signature du contrat de concession entre les deux parties en septembre 2010, OTOYOL AS a réalisé le bouclage financier de la première phase le 15 mars 2013.

Après un processus d'appel d'offres, Il a choisi Egis comme exploitant de l’autoroute.

Egis sera actionnaire à 50% de la société d'exploitation. Les 50% restants seront détenus par les actionnaires de la société concessionnaire.

L'exploitant sera en charge des services pré-opérationnels, de l'exploitation, de la maintenance et de la gestion du péage de l’autoroute pour OTOYOL AS pendant 22 ans et 4 mois.

Détails du projet

Le projet Gebze-Izmir est un projet d'autoroute à péage concédé par la Direction Générale des Autoroutes de Turquie basé sur le modèle Construction-Exploitation-Transfert (CET ou BOT en anglais). Ce projet est le plus grand projet de CET dans le pays à ce jour. Il comprend 420 km d’autoroute (à 2x3 voies) entre Gebze, sur la rive nord de la baie d'Izmit, et Izmir avec un pont suspendu de 3000 m de long traversant la baie d'Izmit, trois tunnels d'une longueur cumulée de plus de 6 km et 20 gares de péage. Le projet sera réalisé en deux phases. La première phase du km 0 (Gebze) au km 58 comprend le pont suspendu de 3000 m, le Izmit Bay Bridge, qui sera l'un des plus longs ponts suspendus au monde par la longueur de sa travée centrale.

Le trafic prévu pour la première phase est de l’ordre de 40 000 véhicules par jour.

L'exploitation de la première phase débutera à la fin de la période de construction après 3,5 ans de travaux et l’exploitation de la deuxième phase mi 2020.

Ce nouveau succès renforce la présence d'Egis dans l’exploitation d’autoroutes et de tunnels, la maintenance et les activités de péage en Turquie.

 

26 Juin 2013

 

Egis renforce sa stratégie de développement dans le domaine portuaire et maritime

L’ingénierie portuaire et des travaux maritimes, notamment pour les grands projets complexes et ouvrages par grande profondeur, offre de fortes perspectives de développement, en France et à travers le monde.  Avec la création d’Egis Ports, Egis dynamise sa progression dans ce secteur à fort potentiel. Pierre Aristaghes prend la direction de cette nouvelle filiale qui regroupe les compétences spécialisées du groupe.

 

Photo du Grand Port Maritime de Marseille © Rama

 

Un domaine en plein essor

Egis vise les ports de commerce et terminaux spécialisés (vracs, miniers, gaz naturel liquéfié (GNL), etc.), les marinas, les extensions en mer (îles artificielles, etc.) et les problématiques liées à la lutte contre l’érosion et la submersion des côtes.

Egis regroupe l’ensemble de ses experts dans ce domaine et crée une filiale dédiée, Egis Ports, pour intervenir sur trois métiers :

  • le conseil en matière de développement portuaire, s’appuyant sur une connaissance des aspects exploitation, économiques et institutionnels des ports et voies navigables
  • le design des ouvrages portuaires (digues, quais, jetées, etc.) et la conception d’ensemble des ports et terminaux
  • l’hydraulique maritime et le génie côtier

Egis Ports est dirigée par Pierre Aristaghes qui a rejoint le groupe fin 2012.

Des projets emblématiques

Ces dernières années, les équipes d’Egis ont apporté toute leur expertise à de multiples projets parmi lesquels :

les études d’infrastructures du port minéralier de l’île de Weda Bay (Indonésie) où se situe l’un des plus importants gisements de nickel non encore exploités au monde

  • l’assistance technique pour la construction du nouveau port de Zadar (Croatie) pour désengorger la ville, classée au patrimoine mondial de l'Unesco
  • l’assistance à maîtrise d’ouvrage du nouveau port en eau profonde de Kribi (Cameroun) mission récemment prolongée par la préparation de sa mise en exploitation
  • la maîtrise d’œuvre complète de la Nouvelle Route du Littoral (La Réunion) à une centaine de mètres des côtes, entre Saint-Denis et La Possession.
  • La participation au programme de Réhabilitation Ecologique du Littoral dans le Grand Port Maritime de Marseille, dans le cadre du savoir-faire en éco-conception développé par Egis.

Pierre Aristaghes, nommé directeur général d’Egis Ports

Ingénieur des Ponts et Chaussées, Pierre Aristaghes a débuté sa carrière en 1981 au BCEOM (aujourd’hui Egis International).

En 1990, il rejoint Bouygues TP comme directeur Études et Développement, en charge notamment des études de tunnels mais aussi des études portuaires. Il a travaillé sur  la conception de variantes pour le Front de Mer de Beyrouth, le premier port à conteneurs de Tanger Med, un terminal à conteneurs en République Dominicaine, ainsi que la conception hydraulique de digues à Monaco.

Directeur de l’ingénierie Travaux Maritimes de Saipem (filiale du groupe pétrolier italien ENI, spécialisée dans l’ingénierie et la construction de complexes industriels) depuis 2004, il a notamment développé des concepts gagnants pour deux autres ports à Tanger et trois terminaux méthaniers au Pérou, en Algérie et en Australie. Il a également obtenu un important contrat d’études pour un complexe portuaire complet en Australie, et travaillé sur des extensions urbaines en mer à Monaco et La Réunion.

 

24 Juin 2013

 

La bibliothèque universitaire de Rennes transformée : le défi relevé par Egis

L’inauguration de la Bibliothèque universitaire de Rennes, mardi 25 juin 2013, consacrera un projet de restructuration qui a donné à Egis l’occasion de montrer l’ensemble de ses expertises. Le projet signé par l’architecte Bruno Gaudin a suscité des enjeux liés à l’ingénierie des structures légères, façades et environnement, comme aux capacités d’expertise en géométries complexes.

 

Photo © Stéphane Chalmeau | Photographe d’Architecture

 

Un équilibre thermique, visuel, acoustique

Travaux en site occupé, cibles HQE et couverture d’un patio ont été les objectifs majeurs du projet de restructuration du bâtiment ancien et de l’extension qui accueille aujourd’hui la Bibliothèque Universitaire de Rennes. Cette extension comprend :

  • la couverture du patio existant pour créer une grande salle de lecture
  • la construction du Centre d'Excellence Jean Monnet comprenant une salle de conférence, des bureaux et une salle Collège Droit Européen.

 

Le Centre d’Excellence Jean Monnet (CEJM) contraste par son esthétique moderne avec le classicisme du bâtiment existant : excroissance vitrée en pignon sud, bardage, brise-soleil verticaux et couverture inox.

Le défi que représente la modernisation d’un bâtiment existant pour le rendre plus performant tout en conservant son genius loci  a mené nos équipes à concevoir la couverture d’une cour par une voûte vitrée. Membrane transparente soufflée, la toiture vitrée devient le symbole d’une relation osmotique avec la ville. Une géométrie issue d’un processus de recherche d’efficacité structurelle et de rationalisation. Sa typologie, rapport entre les pleins et les vides, a fait l’objet d’une recherche d’équilibre entre les problématiques structurelles, géométriques, thermiques, visuelles et acoustiques.

Une maîtrise d’œuvre d’innovation portée par l’entité dédiée du groupe Egis : Elioth.

 

Missions haute qualité

Au sein des missions techniques d’Egis (second œuvre, diagnostic, ingénierie environnementale…), la Simulation Thermique Dynamique (STD) a permis le confort thermique des espaces de lecture aménagés sous verrière et une isolation performante validée par thermographie réalisée en fin de chantier.

 

Ces performances répondent aux cibles HQE fixées dès l’amont : gestion optimale de l'énergie, intégration du bâtiment dans un espace construit, garantir des conditions optimales de travail et d'études, gérer un chantier sur site en exploitation et assurer la maintenance. Première phase du projet global, elle devrait être complétée par la réorganisation et modernisation des espaces de la zone Nord et des zones magasins d’archives.

 

14 Juin 2013

 

Egis dirigera la construction du nouvel hôpital de Liège

Le futur Centre Hospitalier Chrétien (CHC) de Liège, en Belgique, mise sur un meilleur accueil des patients, une architecture au service des soins et une revalorisation de la friche industrielle sur laquelle il sera construit. Egis a remporté la mission de constructeur manager de ce complexe jusqu’à son ouverture en 2017.

 

L’ingénierie au service des patients

Pour cette opération, le CHC confie à Egis la mission de management de la construction, indépendant des entreprises. Pluridisciplinaire, Egis applique ici sa maîtrise des techniques hospitalières, des coûts et délais de l’opération globale et son savoir-faire en matière d’organisation et d’articulation des interfaces (entreprises, concessionnaire, exploitant). Son expertise de management de projet couvre les phases études et travaux, veillant notamment à la sureté et sécurité sur chantier.
Une équipe de 12 ingénieurs d’Egis est dédiée à ce projet.

Un hôpital high-tech

Le nouvel hôpital conçu par les architectes AAH (Artau-Assar Architects-Hoet + Minne) ouvrira courant 2017 et regroupera l’activité des cliniques St-Joseph (Liège), l'Espérance (Montegnée) et St-Vincent (Rocourt). Conçu pour offrir de l’ergonomie aux utilisateurs (patients, acteurs de soins, fournisseurs), il assurera aux patients une prise en charge personnalisée, dans un lieu de soins résolument moderne :
• bâtiment basse énergie
• architecture axée sur la lumière (larges ouvertures, lumière naturelle dans les lieux de vie)
• médecine de pointe et équipement d'avant-garde dans un environnement humain
• belle visibilité sur la ville, accès aisé en voiture, en transport en commun ou à vélo (Ravel)
• large aire de stationnement (2000 places)
L’hôpital offrira une gamme complète de soins (consultations, hospitalisations, examens médicaux), 720 lits d'hospitalisation classique et 120 postes d'hôpital de jour. Ses 2800 travailleurs (salariés, médecins et prestataires indépendants) évolueront dans un environnement ergonome et humain.

 

 

17 Mai 2013

 

Egis publie le guide de gestion des eaux pluviales

Devant le vif intérêt de la profession pour l’amélioration de la gestion des eaux pluviales lors des chantiers, Egis vient de publier un guide méthodologique sur l’hydraulique provisoire en phase travaux avec des bonnes pratiques, des éléments de réponses techniques aux attentes institutionnelles et une préparation aux risques liés aux épisodes pluvieux importants.

 

De la bonne gestion des eaux pluviales sur les chantiers

La maîtrise des eaux de ruissellement et des écoulements naturels extérieurs est devenue un des facteurs clé de réussite d’un chantier respectueux de l’environnement. Il devenait nécessaire de pouvoir disposer d’un guide méthodologique référent.


Pour le milieu aquatique environnant, l’enjeu est à la fois quantitatif du fait de la modification des conditions d’écoulement des eaux et qualitatif par le risque de dégradation de la qualité des milieux (pollution par les matières en suspension, ou des hydrocarbures…).
Les précipitations importantes sont bien sûr un facteur aggravant du risque. La planification des travaux, et l’organisation des chantiers se doivent de les prendre en considération. C’est un enjeu pour le projet lui-même puisque toute occurrence de pollution due directement ou indirectement aux travaux aurait un impact direct sur son déroulement. Ces sujets sont cruciaux pour les acteurs des projets.
L’ensemble des acteurs du projet s’exposent à des poursuites si les travaux ne respectent pas les dispositions visant à protéger les milieux. Nombre de chantiers de travaux font par ailleurs l’objet de contentieux et d’arrêts de chantier liés à des constats d’impacts du milieu aquatique.

 

Toutes les phases du projet dans un référentiel

Cet ouvrage s’articule autour de cinq chapitres :

  • Une présentation précise et illustrée des enjeux et des risques,
  • Un rappel du cadre législatif et réglementaire identifiant les procédures et spécifications à respecter, les travaux concernés et les points de vigilance,
  • Une aide méthodologique en phase conception qui synthétise les sujets à prendre en compte et les écueils à éviter,
  • Un recueil des contrôles et opérations de suivi environnemental qui définit les actions à mener,
  • Des fiches techniques illustrées dévoilant les bonnes pratiques de chantiers récents (Autoroutes A89, A65, A51, LGV Rhin-Rhône, …), et les techniques classiques et les solutions innovantes.

Ce guide est disponible sur commande documentation.egis-sa@egis.fr au prix de 20€ HT.

 

24 Avril 2013

 

Hôtel-Dieu à Marseille : une métamorphose rendue possible par les équipes d’Egis

Jeudi 25 avril 2013, la ville de Marseille et le Groupe Hôtelier Intercontinental ont inauguré l’Hôtel-Dieu, monument datant de 1753 situé près du Vieux Port, aujourd’hui reconverti en hôtel de luxe 5 étoiles. Egis a assuré la maîtrise d’oeuvre de conception et d’exécution de ce projet de réhabilitation exceptionnel.

 

A maîtrise d’oeuvre ambitieuse, architecture respectée

Egis a assuré la maîtrise d’oeuvre de conception et d’exécution, comprenant l’ingénierie technique, y compris le désamiantage et la dépollution, l’économie de projet, la direction de travaux, la coordination des systèmes de sécurité incendie pour le compte d’Altaréa Cogedim.
Le palace a été aménagé dans un bâtiment du 18ème siècle inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Il compte 180 chambres, 13 suites et 1 suite présidentielle de 150 m² ainsi que des salles de conférence et de réunion, une brasserie, un restaurant, un bar, une piscine intérieure, un fitness, un ensemble bien-être (spa-hammam-sauna-salles de massage) et un parking.
Selon la volonté des architectes Anthony Béchu et Tangram Architectes de conserver l’aspect structurel ancien du bâtiment, seule la décoration de l’hôtel apporte une modernité. Dans les étages, les planchers intermédiaires et cloisons ajoutées ont disparu pour faire place aux perspectives et volumes d'origine : plafonds à 4 mètres et portes à l'avenant dans le bar, le restaurant et les chambres. Les prescriptions architecturales et techniques ont été établies dans le respect d’une démarche de certification HQE.

 

Un projet emblématique pour Marseille

Ce projet s’inscrit dans la volonté de Marseille d’être une destination touristique majeure.
L’ancien hôpital de 23.000 m² situé en plein coeur du quartier du Panier, derrière la mairie, était resté vide depuis la fermeture de l’école d'infirmières qu’il avait hébergée dans les années 2000.
C’est aujourd’hui une renaissance pour le bâtiment et une nouvelle fierté pour la capitale européenne de la culture, en pleine effervescence en 2013 !

 

Crédits photos à mentionner obligatoirement © Egis / François Garnier

 

18 Avril 2013

 

Egis, Generali et Microsoft : une démarche commune pour une double certification environnementale en exploitation

Les équipes d’Egis ont contribué en tant qu’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage Environnementale à la double certification BREEAM in Use et HQE (haute qualité environnementale) Exploitation® obtenue fin mars 2013 pour l’immeuble de bureaux EOS à Issy-les-Moulineaux.

 

 

Une démarche inédite en France

EOS, bâtiment livré en 2009, est l'un des plus grands ensembles de bureaux certifiés HQE Construction de la région parisienne. La démarche, à l'initiative conjointe de Generali Real Estate, propriétaire, et de Microsoft France, locataire principal, a été accompagnée par Egis dont la mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage a permis les certifications HQE Exploitation® et BREEAM in USE.


L'association du propriétaire et de l'occupant principal d'un immeuble en vue de valoriser ses qualités environnementales constitue une première en France.

EOS doublement certifié HQE

Les équipes d'exploitation, conseillées par Egis, ont travaillé près de 3 ans à l'amélioration des performances environnementales du site, permettant de générer plus de 25% d'économie d'énergie proportionnellement à la montée en charge de l'occupation du bâtiment.


Aujourd'hui, c'est une double certification en exploitation que l'équipe obtient en validant la certification anglo-saxonne BREEAM in USE niveau GOOD sur chacun des 3 volets qui la composent : Asset Performance, Building Management, Organisational.
Cette certification traduit l'excellente qualité de gestion et d'exploitation vertes et durables de l'ensemble immobilier.

 

Crédits photos à mentionner obligatoirement © Generali - Zoko Productions - Pierre Perrin

 

09 Avril 2013

 

Résultats annuels 2012 d’Egis : Un chiffre d’affaires en hausse

En 2012, le chiffre d’affaires consolidé du groupe atteint 897 M€, à comparer à 858 M€ en 2011. La croissance est de 4,5%. Le chiffre d’affaires du pôle ingénierie atteint 724 M€ (711 M€ en 2011). La croissance du pôle ingénierie à l’international a été de 7%.Certains domaines ont enregistré une croissance de plus de 8% tels que l’eau, l’industrie et l’aérien. Le chiffre d’affaires du pôle montage et exploitation est de 173 M€ (147 M€ en 2011), en croissance de 17%, grâce à la fourniture de contrats d’équipements en Pologne et sur l’autoroute A63 en France et l’exploitation de deux ponts canadiens à péage électronique.

Un résultat net en hausse (hors impôt différé)

Le résultat net atteint 43,5 M€, en augmentation de 5% par rapport à 2011.

Un carnet de commandes satisfaisant

Le carnet de commandes 2012 du pôle ingénierie représente 13 mois d'activité.


Parmi les grands contrats signés ou remportés en 2012, on peut noter la maîtrise d'oeuvre études et travaux des infrastructures souterraines du prolongement du RER E (EOLE) entre Saint-Lazare et Paris-La Défense, les études de finalisation du plan d'aménagement de la ville nouvelle d'El Ménéa en Algérie, la concession et l'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la rénovation de l'aéroport de Viracopos au Brésil, le management de projet du réseau de métro de Doha au Qatar, les études pour la centrale nucléaire de Mochovche en Slovaquie, les études et travaux sur les lots techniques du pôle cardiologique du Centre Hospitalier de Lille..


Aujourd'hui, le groupe réalise 49% de son chiffre d'affaires en France métropolitaine, 2% dans les Dom-Tom et 49% à l'international, avec une présence dans une centaine de pays.

Porteur de solutions globales en France et à l’international

Egis propose une approche globale des projets grâce à une palette de compétences élargie à tous les domaines du cadre de vie et de la construction (transport, bâtiment, industrie, ville et mobilité, eau et environnement,..).
En 2012, Egis a poursuivi son développement au Brésil et en Inde, a remporté de prestigieux contrats dans la zone Moyen-Orient et renforcé sa position en Indonésie et en Afrique.
Le groupe a acquis trois nouvelles sociétés : le cabinet marocain d'architectes – paysages, ID Paysages, la société brésilienne de conseil et d'ingénierie aéroportuaire Aeroservice et la société britannique de conseil spécialisée dans l'aérien, Helios.

Les perspectives 2013

En 2013, Egis va poursuivre son positionnement pour répondre aux défis de l'aménagement des territoires, en continuant de proposer à ses clients des solutions à échelle multiple, de l'infrastructure au grand paysage, du quartier à la grande métropole.


Le groupe a pour ambition de valoriser l'ingénierie française dans le monde, en s'appuyant sur la pluridisciplinarité et la complémentarité de ses équipes, sa culture affirmée du développement durable, son développement à l'international et la poursuite d'une politique dynamique de recrutement.

 

04 Avril 2013

 

Inauguration de la Cité des Arts et de la Culture à Besançon : Egis a assuré l’ingénierie et les études environnementales

Demain, vendredi 5 avril à 14h, la Cité des Arts sera officiellement inaugurée, notamment en présence d’Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, et de Kengo Kuma, l'architecte du bâtiment. Ce sont les équipes d’Egis qui ont assuré l’ingénierie et les études environnementales de l’ensemble architectural pour le compte de la Ville de Besançon, Communauté d’Agglomération du Grand Besançon (CAGB) et la Région Franche-Comté.

Un site architectural grandiose

Sur le paysage de l'ancien port fluvial de Besançon, la Cité des Arts et de la Culture réunit le Conservatoire à rayonnement régional de musique (CRR) et le Fonds régional d'art contemporain (FRAC). Ce projet de 12 000 m2 a fait l'objet d'un concours international gagné en 2008 par l'architecte japonais Kengo Kuma. Un nouvel équipement emblématique, aux façades de bois et d'aluminium en damier réparti sur trois étages, qui comprend, notamment, 80 salles d'enseignement (musique et arts de la scène) et un auditorium de 290 places.

Ces espaces bénéficient d'un traitement acoustique spécifique pour les isoler des autres activités mitoyennes, ce qui a nécessité notamment un contrôle rigoureux des bruits émis par les équipements techniques. Les deux salles d'exposition bénéficient de la lumière naturelle. La toiture pixellisée de 5 600 m² mêle panneaux de verre, aluminium teinté, végétaux et 1300 m² de panneaux photovoltaïques.

Egis : des choix probants

Egis a assuré l'ingénierie générale, les études d'exécution et de synthèse, ainsi que les études énergétiques en vue d'une certification basse consommation, étendue à une certification HQE BBC – Effinergie, pour un gain de 50% sur la consommation de référence (RT 2005).

Pour obtenir cette certification, Egis a mis en œuvre des systèmes techniques performants avec une sobriété énergétique exemplaire, dont des planchers rafraîchissants avec échange direct sur l'eau du Doubs, un contrôle permanent de débits d'air neuf et d'extraction, sans oublier le choix d'appareils d'éclairage peu énergivores.

Le groupe Egis

A Besançon, Egis a également imaginé et proposé le tramway autrement dont le principal atout est son coût de revient inférieur à un tramway classique. Nos équipes en assurent aujourd'hui la maîtrise d'œuvre complète jusqu'à sa mise en service prévue en décembre 2014.

 

Pages

Recevez nos communiqués