Aurore

Aurore

Chef de projet et passionnée de rugby

Aurore, 27 ans, est chef de projet chez Egis Monaco. Après avoir travaillé comme ingénieur travaux en entreprise à Monaco, elle intègre le groupe Egis en février 2019, qu'elle qualifie de
« grand groupe évoluant à l'échelle internationale mais qui conserve localement une dimension familiale ». Au cours de ses études aux Mines d'Alès, Aurore intègre l'équipe de rugby, sport qui la passionne. Elle est aujourd'hui membre de l'AS Monaco Rugby.

 

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Aurore - Je travaille sur deux projets d'EPHAD : la déconstruction/reconstruction de la résidence du Cap Fleuri au Cap d'Ail ainsi que la rénovation/extension de la résidence Jean & Juana Giaume à Monaco. Ce projet est complexe avec une surélévation, une extension...
J’interviens aussi dans la reconstruction de la résidence du Bel Air à Monaco, composée de trois tours de logements classées IGH, actuellement en études et pour laquelle Egis a une mission structure.

Comment est née ta passion pour le rugby ?

Aurore - Après deux années dans l'équipe de football dont un an en tant que capitaine, j'ai eu envie de tester ce sport, j'ai donc intégré l'équipe de rugby de l'école. Après un semestre en échange au Brésil dans le cadre de mes études, j'ai cherché une équipe de rugby à Monaco. L'AS Monaco a ouvert une section féminine en septembre 2018 et j'ai sauté sur l'occasion ! Nous avons deux entraînements par semaine et des compétitions les week-ends.

Que t'apporte le rugby au quotidien ?

Aurore - Le rugby est un véritable exutoire qui m'apporte un équilibre dans ma vie personnelle. Dans le monde de l'entreprise, je retrouve les valeurs du rugby telles que le respect, l'engagement collectif et la cohésion d'équipe. Au rugby comme dans le milieu professionnel, il s'agit d'utiliser les qualités de chacun pour transformer l'essai ensemble !

Comment la pratique féminine de ce sport est-elle perçue ?

Aurore - Les gens sont souvent surpris, ils m'imaginent peu aller au contact et à l'impact alors que ça ne m'effraie pas du tout ! Moi qui suis plutôt calme et douce au quotidien, je trouve très intéressant de casser cette image. Le rugby permet d'exprimer, par des actes sportifs, la combativité que l'on a au fond de soi. Il faut savoir se méfier de l'eau qui dort !

Date de l'interview : décembre 2019